Ministère de l'Intérieur du 3 juillet 2020

2020 07 03 Ministère de l'Intérieur Protéger nos forêts et les population contre les incendies

2020 07 03 Ministère de l'Intérieur Protéger nos forêts et les population contre les incendies2

2020 07 03 Ministère de l'Intérieur Protéger nos forêts et les population contre les incendies3

Ministère de l'Intérieur du 3 juillet 2020 

Les chiffres-clés de la saison 2019 

Ce chiffre peut s’expliquer par des conditions météorologiques défavorables sur la majeure partie du territoire métropolitain et ce tout au long de l’année. Après un automne très sec et un hiver globalement proche des normales saisonnières à l’exception du pourtour méditerranéen, le déficit en précipitation était très important sur une majeure partie du territoire métropolitain, notamment sur une large diagonale reliant le sud-ouest à l’est de la France et couvrant le Massif Central. Au mois de mars, le déficit hydrique était en moyenne de 30 à 50 % voire 70 % sur certains secteurs. Il n’a cessé de s’aggraver jusqu’en novembre 2019. 

Les températures estivales ont dépassé de 3 à 4 degrés les normales saisonnières sur une large partie du territoire et deux épisodes caniculaires en juin et juillet ont considérablement aggravé le risque d’incendie. Seul facteur favorable, le nombre de jours de vent fort est resté très inférieur à la normale, particulièrement en Provence et en Languedoc. Dans ce contexte opérationnel, le dispositif de lutte contre les incendies de forêts a dû être mobilisé particulièrement tôt dès le mois de février pour des incendies en Corse et très sollicité courant juillet-août.

2020 07 03 chiffres clefs de la saison 2019

2020 07 03 chiffres clefs de la saison2 2019

2020 07 03 chiffres clefs de la saison3 2019

2020 07 03 chiffres clefs de la saison4 2019