Gironde Vigilante

23 février 2018

Bronchiolite du nourrisson

Sud-Ouest du 23 février 2018

2018 02 23 SO Bronchiolite du nourrisson

Posté par j_f_seguy à 11:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Surveillance des plages

Sud-Ouest du 23 février 2018

2018 02 23 SO Plages recherchent sauveteurs aquatiques

Posté par j_f_seguy à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Incendie d'habitation

Sud-Ouest du 23 février 2018

2018 02 23 SO Belin Beliet incendie d'habitation

Posté par j_f_seguy à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 février 2018

Grève à la centrale nucléaire du Blayais

Sud-Ouest du 22 février 2018 

Les agents de sécurité de la centrale du Blayais sont en colère

agents de sécurité

À la centrale du Blayais, 36 employés chargés des contrôles de sécurité des personnes pénétrant dans l’enceinte du site participent au mouvement de grève national. ARCHIVES GUILLAUME BONNAUD 

Le personnel chargé d’assurer la sécurité sur les sites nucléaires est en grève reconductible depuis le 12 février. Il réclame de meilleures conditions de travail. 

La colère monte chez les agents chargés d’assurer la sécurité des centrales nucléaires. Et pour cause, le renforcement des exigences dans ce domaine, dû au risque d’intrusion terroriste, touche directement leur profession. Selon John Gazziero, représentant du personnel CGT, le personnel concerné, à savoir les personnes chargées de surveiller le site à l’aide des caméras ou de gérer l’accès à la centrale, est confronté à une intensification du rythme de travail, sans que les effectifs et les salaires évoluent."...

..."Depuis le 12 février, les agents en charge de la sécurité sur le site du Blayais suivent le mouvement : « Les 36 membres du personnel concerné sont en grève tous les matins entre 6 heures et 10 heures. Un portail sur trois seulement permettant de laisser passer les camions apportant du matériel est ouvert. Les accès véhicules pendant ces horaires sont fermés et l’accès piéton est limité. Il y a également un nombre limité de badgeurs, ce qui ralentit l’embauche à l’entrée de la centrale », explique John Gazziero. 

Selon nos informations, le service minimum est tout de même assuré : la grève n’aurait pas d’impact sur la sécurité de la centrale. Des agents EDF et gendarmes restent mobilisés à leurs postes. Suite à cette nouvelle mobilisation, la direction du parc nucléaire a fixé deux dates de négociations. Une première rencontre est prévue à Paris le 28 février, puis une seconde aura lieu le 20 mars. Réuni en assemblée générale mardi soir, le personnel de la centrale du Blayais a toutefois décidé de maintenir la grève, jusqu’aux prochaines discussions."

2018_02_22_SO_Les_agents_de_sécurité_de_la_centrale_du_Blayais_sont_en_colère

2018 02 22 SO Grève à la centrale

Posté par j_f_seguy à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Accueil de jeunes autistes

Sud-Ouest du 22 février 2018 

Blaye : un nouvel institut médico-éducatif se construit

nouvel institut

Une image du futur établissement, situé sur le pôle santé. CABINET D’ARCHITECTURE PHILIPPE TURCEY 

"Les travaux du futur bâtiment spécialisé dans l’accueil de jeunes autistes ont démarré depuis début janvier. Les résidents devraient s’y installer en fin d’année . 

L’institut médico-éducatif de Blaye « Les Tilleuls », géré par l’association Adapei, accueille près de 70 enfants et adolescents handicapés atteint de déficiences intellectuelles moyennes ou profondes, afin de leur dispenser une éducation et un enseignement spécialisé. Actuellement située rue des maçons, dans une vieille bâtisse, la structure doit intégrer en fin d’année 2018, le pôle santé, situé dans la partie sud de la Zac Haussmann, où se trouve déjà la Maison de santé.

Les travaux de construction du nouveau bâtiment ont débuté au mois de janvier."...

2018_02_22_SO_Blaye_un_nouvel_institut_médico_éducatif_se_construit

Posté par j_f_seguy à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Incendie de maison

Sud-Ouest du 21 février 2018 

Podensac (33) : un ouvrier intoxiqué par des fumées dans un incendie

un ouvrier

Les pompiers sont intervenus pour un incendie qui s'est déclaré dans une maison. ILLUSTRATION THIERRY DAVID 

Le sinistre s’est déclaré dans une maison en rénovation, ce mercredi en début d’après-midi. 

Les pompiers ont été appelés vers 13 h 30, ce mercredi, pour un incendie qui s’était déclaré dans une maison en rénovation située au 33 de la rue du Minnesota, à Podensac. 

Quatre ouvriers étaient présents quand le feu s’est déclaré au rez-de-chaussée. L’un d’entre eux, un homme de 31 ans, a été intoxiqué par des fumées. 

Il a été transporté à l’hôpital de Langon, dans un état jugé sérieux par les secours. 

Posté par j_f_seguy à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2018

Distribution gratuite de pièges sélectifs

Sud-Ouest du 21 février 2018 

Floirac : Une exposition sur le frelon

distribution

Une distribution gratuite de pièges sélectifs aura lieu. PHOTO ALAIN DUBOURDIEU 

En 2017, sur la commune de Floirac, près de 1 000 fondatrices ont été piégées et 48 nids détruits par les bénévoles de l’Association frelon asiatique vespa velutina (Afav). 

Le début du mois de mars marque le lancement de la campagne d’éradication des fondatrices, qui sont à l’origine de la construction des nids. Pour tout comprendre sur cette lutte nécessaire, l’Afav organise une exposition à la maison des savoirs partagés (M270) de jeudi à samedi (de 9 à 12 heures et de 14 à 18 heures). 

Une distribution gratuite de pièges sélectifs aura lieu pour les Floiracais qui n’en n’ont pas encore.

L’association forme aussi des bénévoles à la destruction des nids. 

Plus de renseignements au 06 12 28 73 08 ou en écrivant à association.vespavelutina@gmail.com.

Posté par j_f_seguy à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Frelon asiatique

Sud-Ouest du 21 février 2018 

Saint-André-de-Cubzac : L’Abeille attire le public

abeille

Julien Boutin, le président de l’association L’Abeille cubzaguaise, montre comment se servir d’un piège à frelon. PHOTO I. G. 

"Le public a répondu présent, samedi, lors de la réunion organisée pour apprendre à piéger les frelons asiatiques.

Samedi après-midi, l’association L’Abeille cubzaguaise a organisé son premier atelier de fabrication de piège à frelons asiatiques, avec succès puisqu’une trentaine de personnes étaient présentes, la plupart résidant à Saint-André-de-Cubzac. 

Julien Boutin, président de l’association et apiculteur, a débuté l’atelier par une présentation succincte des caractéristiques du frelon asiatique. Puis Michel Bonamy et Louis Lavaysse ont montré une première fois comment fabriquer des pièges avant que les participants ne mettent la main à la pâte à leur tour pour construire ce type d’installation. 

Piège sélectif 

« Les pièges sont conçus de façon à éviter de capturer d’autres insectes que les frelons », a précisé Julien Boutin afin de ne pas nuire à d’autres populations d’insectes"...

2018_02_21_SO_L'abeille_attire_le_public

Posté par j_f_seguy à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Forêts de Dordogne

Sud-Ouest du 20 février 2018 

La forêt paysanne appelée à disparaître en Périgord ? Le cri d’alarme d’un ancien forestier

forêt paysanne

Jean-Claude Nouard vient de sortir un livre où il conte l’évolution de la forêt. PHILIPPE GREILLER 

"Jean-Claude Nouard a écrit un livre dans lequel il déplore l’effacement des feuillus au profit des pins dans les forêts de Dordogne."...

..."Bientôt à l’heure de la retraite, ce forestier s’alarme dans un livre polémique (lire ci-dessous) de la disparition de nos vieilles forêts de feuillus au profit de l’implantation massive de conifères. 

« La tempête de 1999 a marqué le début de la fin », analyse Jean-Claude Nouard. Cet épisode apocalyptique a transformé 60 000 hectares en un immense mikado et bouleversé la gestion traditionnelle des étendues boisées."...

..."Et jusqu’à très récemment, les massifs nourrissaient les hommes, mais aussi le bétail lors de la glandée. « La forêt assurait la survie du monde rural."...

..."Les paysans géraient leurs parcelles « en bons pères de famille » : « C’était un peu leur livret A », raconte le forestier. Pas de coupes rases, alors, mais des prélèvements parcimonieux d’un vieux chêne ou d’un châtaignier plantés par des ancêtres, afin de couvrir les frais d’un mariage, d’un baptême, ou un achat immobilier. 

Raisons matérielles 

C’était avant. La forêt paysanne, considérée comme non rentable, serait amenée à disparaître. « Aujourd’hui, constate le forestier, on coupe à blanc et on ne plante pratiquement plus que des résineux sans âme ni histoire. » La part des conifères s’accroît depuis la tempête de 1999 et selon, le forestier, ce phénomène devrait s’accentuer rapidement."...

..."Des risques d’incendie accrus 

Mais pour Jean-Claude Nouard, cette gestion à court terme aura rapidement des conséquences désastreuses. D’abord parce qu’elle fait table rase de notre histoire et broie des massifs forestiers plébiscités par le tourisme vert. Ensuite parce que l’introduction d’essences résineuses « modifie les écosystèmes et appauvrit la biodiversité. » En effet, au fil des rotations des forêts de pins, le sol devient acide. Il contrarie la croissance de la flore. « Des répercussions écologiques sont à craindre. Nos forêts pourraient se transformer en cimetières biologiques. » Le technicien ajoute que les résineux aggravent les risques d’incendie."...

2018_02_20_SO_La_forêt_paysanne_appelée_à_disparaître_en_Périgord_Le_cri_d'alarme_d'un_ancien_forestier

Posté par j_f_seguy à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Devenir sapeur-pompier volontaire

Sud-Ouest du 20 février 2018

2018 02 20 SO Volontaires

Posté par j_f_seguy à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]