Gironde Vigilante

22 juillet 2019

Risque d'incendie en forêt passe au niveau 3 sur une échelle de 5

2019 07 22 SO Gironde vigilance orange incendie

2019 07 22 SO Feux de forêt

2019 07 22 SO La Gironde vire à l'orange2019 07 22 SO La Gironde vire à l'orange2

2019 07 22 SO Le Porge Vigilance orange feu de forêt

 

 

Posté par j_f_seguy à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Incendie au Portugal

20 Minutes du 22 juillet 2019 

Portugal : Plus de 1.700 pompiers mobilisés pour lutter contre un incendie d'une «extraordinaire difficulté» 

PORTUGAL Les rafales de vents, par une température de 35 degrés, ont provoqué de nombreuses reprises de feu ce dimanche 

plus de 1700 pompiersDes pompiers tentent de maîtriser un gigantesque incendie de forêt près de Cardigos, dans le centre du Portugal, le 21 juillet 2019 — Sergio Azenha/AP/SIPA 

  • Un important incendie de forêt fait rage depuis samedi dans le centre du Portugal.

  • Plus de 1.700 pompiers et 500 véhicules sont mobilisés, soit 1.000 hommes de plus que la veille au soir.

  • L'origine des incendies fait l'objet d'une enquête, mais les autorités s'interrogent sur leur caractère criminel. 

Bourrasques et sécheresse ont compliqué ce dimanche soir la lutte contre un incendie d’une « extraordinaire difficulté » qui fait rage depuis samedi dans une région montagneuse du centre du Portugal, où le feu avait tué une centaine de personnes en 2017.

Les rafales de vents aux directions changeantes, par une température de 35 degrés, ont provoqué de nombreuses reprises de feu alors que les pompiers avaient initialement espéré réussir à circonscrire les différents sinistres dans la journée. 

Plusieurs maisons détruites 

« La situation est encore très grave face à un incendie d’une extraordinaire difficulté et d’une extrême violence de propagation », a commenté le commandant de la Protection civile pour la région centre, Luis Belo Costa, lors d’un point de presse. 

Plusieurs maisons ont été détruites, a-t-il ajouté sans donner d’autres précisions. Les habitants des villages touchés tentaient de protéger leurs biens avec des seaux d’eau et des tuyaux d’arrosage, selon les images retransmises par les chaînes de télévision. 

Plus de 1.700 pompiers mobilisés 

Alors que la vingtaine d’avions et hélicoptères bombardiers d’eau rejoignaient leur base à la nuit tombée, la protection civile mobilisait à 21h plus de 1.700 pompiers et 500 véhicules contre les incendies, soit 1.000 hommes de plus que la veille au soir. 

A la demande du Portugal, les satellites du programme Copernicus de l’Union européenne « produisent des cartes satellitaires des feux de forêt qui affectent la région de Castelo Branco », a annoncé sur Twitter le commissaire européen chargé de la gestion des crises, Christos Stylianides. 

30 blessés dans la région 

Les incendies ont fait 30 blessés dans cette région, selon un bilan du ministère de l’Intérieur. Un civil grièvement brûlé a été évacué en hélicoptère vers Lisbonne, à 200 km au sud. 

Une grande partie du dispositif contre les incendies d’une ampleur rarement atteinte – 840 pompiers, 250 véhicules – était à l’œuvre sur un incendie qui a démarré près de la commune de Vila de Rei et a parcouru 25 kilomètres en ligne droite depuis son point d’origine. Dans la nuit de samedi à dimanche, plusieurs hameaux avaient été évacués par précaution. 

Des incendies d’origine criminelle ? 

Deux autres feux de forêts de grande dimension qui s’étaient déclarés samedi ont été circonscrits dans la nuit. L’un d’eux a été donné comme complètement maîtrisé en fin de matinée. 

« L’origine des incendies fait l’objet d’une enquête. (…) Chose étrange : comment se fait-il que cinq feux de taille significative commencent dans des zones si rapprochées ? » a demandé le ministre portugais de l’Intérieur, Eduardo Cabrita, lors d’une conférence de presse. 

Un incendiaire présumé arrêté 

Un incendiaire présumé a été arrêté ce dimanche à Castelo Branco, selon la police judiciaire. Cet homme de 55 ans est soupçonné d’avoir allumé un feu près de la ville, mais n’a vraisemblablement pas joué de rôle dans les vastes incendies qui se sont déclenchés dans l’après-midi de samedi. 

Cinq régions du centre et du sud du Portugal étaient placées dimanche en alerte maximale aux incendies. Le centre du pays, vallonné et couvert de forêts, est régulièrement la proie des feux de forêt. Les plus meurtriers de l’histoire du pays avaient tué 114 personnes en deux vagues, en juin puis en octobre 2017.

2019 07 22 SO Incendie au Portugal

Posté par j_f_seguy à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Incendies d'habitation

Sud-Ouest du 22 juillet 2019

2019 07 22 Eysine feu d'appartement

2019 07 22 SO Incendie d'habitation

Posté par j_f_seguy à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Canicule : des risques pour votre cœur

Europe 1 du 22 juillet 2019 

Canicule : nos conseils pour ne pas mettre votre cœur en danger

La France va traverser un nouvel épisode caniculaire cette semaine. Selon Météo France, on pourrait dépasser les 40 degrés localement, du Sud-Ouest au Centre-Est et du Languedoc à la Provence. Et face à cette chaleur intense, le Syndicat des cardiologues se mobilise pour que nous fassions plus attention à notre cœur, organe particulièrement sensible aux changements de températures. Que l'on soit en bonne santé ou non. 

Fortes chaleurs et sport peuvent avoir un effet toxique sur le cœur 

Le premier conseil de ces médecins, pour protéger son cœur s'il fait plus de 30 degrés dehors, c'est de ne surtout pas faire de sport, ni d'activité physique en extérieur. Et ça, c'est valable évidemment pour les personnes qui ont déjà des problèmes cardiovasculaires, mais aussi pour les autres. 

Fortes chaleurs et sport peuvent en effet avoir un effet toxique directement sur le cœur, même si on est un jeune sportif en parfaite santé, précise le Dr Jean Pierre Binon, président du syndicat des cardiologues. 

"Cela met le corps en hyperthermie, il n'est plus capable de réguler, de maintenir sa température aux fameux 37 degrés. Donc tous les organes sont en souffrance et le cœur lâche", explique le docteur. Et de poursuivre : "On soumet son cœur à un stress très important, et donc on va accumuler des produits toxiques dans le sang, ça va acidifier le sang. Ça peut entraîner des troubles du rythme cardiaque, mais aussi des problèmes coronariens, d'infarctus du myocarde". 

Attention aux médicaments contre l'hypertension 

Enfin, pour ceux qui ont déjà des problèmes cardiaques, même sans effort particulier il faut être vigilant. La chaleur fatigue plus le cœur, donc reposez vous et restez au frais le plus possible. 

Et pour ceux qui prennent des médicaments, par exemple des diurétiques contre l'hypertension, attention car ils peuvent entraîner une déshydratation. Au moindre signe anormal, surtout n'hésitez pas à appeler votre médecin qui pourra adapter votre traitement ou même l'arrêter pour quelques jours.

Posté par j_f_seguy à 10:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Canicule

Sud-Ouest du 22 juillet 2019

2019 07 22 SO Canicule cellule de crise

Posté par j_f_seguy à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Acquisition d'un bout de forêt

Sud-Ouest du 22 juillet 2019

2019 07 22 SP Achat d'un bout de forêt

Posté par j_f_seguy à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Objectif nage

Sud-Ouest du 22 juillet 2019

2019 07 22 SO Objectif nage

Posté par j_f_seguy à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les pompiers en alerte, demandent de respecter les consignes de sécurité

Europe 1 du 21 juillet 2019 

La sécheresse frappe 73 départements : "Il suffit d'un tout petit peu de vent pour avoir des incendies importants"

73 départements© Maja SUSLIN / TT News Agency / AFP 

La sécheresse touche 73 départements en France, et 26 sont en état de crise. Les pompiers sont en alerte et demandent de respecter les consignes de sécurité anti-incendie. 

La sécheresse touche encore la majorité du territoire français. 73 départements ont imposé des mesures de restriction d'eau, à cause de nappes phréatiques presque vides. 26 départements sont même en situation de crise. Un épisode qui inquiète les spécialistes par son intensité et sa précocité. Selon Météo France, il s'agit de la septième sécheresse la plus grave depuis 1958. 

Et l'épisode de canicule qui se profile pour ce début de semaine ne va rien arranger. Des pointes à 42 degrés sont attendues dans le sud-ouest et le centre-est. À Brignoles, dans le Var, il fait déjà par exemple 35 degrés, et pas une goutte de pluie n'est tombée depuis un mois. La végétation a séché, la terre est devenue poussière... La moindre étincelle attisée par le vent aurait des conséquences dramatiques.

"Nous sommes en stress hydrique" 

"Vous avez des cocktails températures / vent qui font que nous sommes en stress hydrique, c'est à dire en risque. Il suffit d'un tout petit peu de vent pour avoir des incendies importants", prévient Eric Grohin, directeur des services d'incendie et de secours dans le Var. 

Les pompiers rappellent donc qu'il faut limiter au maximum les comportements à risque : ne pas faire de barbecues près des forêts, ne jamais jeter de cigarette par la fenêtre, ne pas débroussailler et ne pas aller se promener dans les massifs forestiers lorsque la préfecture l'interdit. Des recommandations qui devront s'appliquer avec d'autant plus de vigueurs dans les trois à cinq jours que devrait durer la canicule.

Posté par j_f_seguy à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Incendie au Portugal

TF1 du 21 juillet 2019 

Portugal : huit blessés dans un nouvel incendie 

Portugal : huit blessés dans un nouvel incendie - Le Journal du week-end | TF1

Dans la nuit du 20 juillet 2019, pompiers et habitants se sont mobilisés pour éteindre un vaste incendie dans la région de Maçao, au Portugal. Malgré les efforts, les feux se sont propagés et ont ravagé sur trois fronts cette région montagneuse. Les autorités tentent de mettre à l'abri les habitants, notamment les plus vulnérables.

https://www.tf1.fr

A ce jour, sept pompiers ont été légèrement blessés et un civil se trouve dans un état grave.

Posté par j_f_seguy à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Urgences fermées la nuit

TF1 du 19 juillet 2019 

Sisteron : les services d'urgence de nuit temporairement fermés 

Sisteron : les services d'urgence de nuit temporairement fermés - Le journal de 13h | TF1

Depuis le 15 juillet 2019, les services d'urgence de l'hôpital de Sisteron sont fermés durant la nuit, et ce, pour un certain temps. Une réorganisation qui s'est imposée après l'arrêt maladie d'un médecin du service victime de surmenage. Si pour le personnel, c'est quasiment la meilleure solution pour pallier ce genre d'incident, pour les habitants, c'est moins confortable.

https://www.tf1.fr
Toutefois, un médecin de ville assure les soins jusqu'à minuit. Quant aux urgences vitales, le 15 les prendra en charge. Autrement, le patient sera redirigé vers l'hôpital de Gap.

Posté par j_f_seguy à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]