Gironde Vigilante

24 juin 2021

Incendie d'habitation

Sud-Ouest du 24 juin 2021

2021 06 24 SO Une maison en feu un blessé quatre occupants relogés

Posté par j_f_seguy à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Covid-19

Sud-Ouest du 24 juin 2021 

La menace Delta plane sur les Landes 

Dans le département, le taux d’incidence varie sous l’effet du variant Delta. Jean Castex et Olivier Véran sont annoncés ce jeudi

2021 06 24 deltaPatrouille de police au centre commercial le Grand Moun, à Saint-Pierre-du-Mont, pour verifier le port du masque. PHILIPPE SALVAT/”SUD OUEST” 

Début mai, c’était le département présentant le taux d’incidence le plus faible de France. Un mois et demi plus tard, alors que la tendance est à la baisse ailleurs, les contaminations repartent à la hausse dans les Landes. Depuis le lundi 21 juin, le taux d’incidence dépasse les 50 cas pour 100 000 habitants, soit le double de la moyenne nationale. Une barre qui a fait basculer le département au-dessus du seuil d’alerte, devenant le seul de France métropolitaine en orange sur une carte totalement verte. 

Est-ce le signe d’un rebond de l’épidémie ? Sollicité mardi 22 juin, le délégué départemental de l’Agence régionale de santé, Didier Couteaud, indiquait qu’il était encore « trop tôt » pour tirer des conclusions. Trois clusters importants venaient d’être mis en évidence ces derniers jours : dans une école à Tosse vers la côte sud, où le variant Delta est suspecté, dans un Ehpad à Pontonx-sur-l’Adour près de Dax, où le variant Delta a été confirmé, avec 23 résidents dont 21 vaccinés et six personnels touchés, ainsi que dans une entreprise non précisée. Un communiqué de l’ARS évaluait ce même jour la part du variant Delta à 30 % des contaminations dans les Landes. 

Mais le lendemain, à la sortie du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal avançait un tout autre taux : « Dans les Landes, le variant Delta représente 70 % des cas positifs détectés. » Est-ce cette nouvelle donnée, qui ne nous a pas été confirmée ou infirmée par les différentes autorités sanitaires sollicitées, qui a entraîné l’annonce soudaine de la venue du Premier ministre, Jean Castex et du ministre de la Santé, Olivier Véran jeudi 24 juin dans le département ? 

Depuis début mai 

Le variant Delta, qui circulerait depuis début mai dans le département, a été formellement identifié à la fin du mois suite à des « anomalies » dans l’analyse des résultats d’une famille du Grand Dax sans lien avec l’Inde. D’autres séquençages, alors pratiqués par peu de laboratoires, avaient ensuite mis au jour d’autres foyers grâce au travail de « contact-tracing », permettant de remonter les chaînes de contamination. 

Cependant, la situation était jugée « sous contrôle » au 7 juin par les autorités locales. Au 15 juin, elle était même devenue « une situation qui s’améliore ». « La propagation du virus est contenue », indiquait le communiqué de la préfecture. Le nombre de cas du variant Delta, présenté comme encore plus contagieux, était estimé dans le département à 255. À cette date, le taux d’incidence était à la baisse après une semaine de hausse. Mais signe de sa propagation : 15 des 18 communautés de communes et agglomérations des Landes étaient déjà concernées. Sous l’effet du Delta, la situation semble donc pouvoir rapidement basculer. 

Dans la course contre la montre engagée contre ce variant, les autorités locales misent évidemment sur la vaccination mais aussi le « contacttracing ». D’après Matignon, c’est dans ce service de la Caisse primaire d’assurance maladie à Mont-de-Marsan que sont attendus ce matin Jean Castex et Olivier Véran.

2021 06 24 SO A l'origine de 9 à 10 pour cent des nouveaux cas

2021 06 24 SO Echos Covid

2021 06 24 SO Un test Covid en conditions réelles dans des clubs parisiens

2021 06 24 SO Un test Covid en conditions réelles dans des clubs parisiens2

Posté par j_f_seguy à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Climat

Sud-Ouest du 24 juin 2021

2021 06 24 SO Climat nouvel aperçu d'un futur invivable

2021 06 24 SO Climat nouvel aperçu d'un futur invivable2

2021 06 24 SO Climat nouvel aperçu d'un futur invivable3

Posté par j_f_seguy à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juin 2021

Le successeur des Canadair

Aerobuzz.fr du 18 juin 2021 

Seagle : Et si le successeur des Canadair était Belge…

En toute discrétion, une start-up Belge, Roadfour, vient de présenter son projet de gros bombardier d'eau futuriste : le Seagle. L'objectif déclaré est d'offrir une succession aux vénérables Canadair assez largement utilisés en Europe pour combattre les feux de forêt. Le projet Seagle se veut, lui, bien plus radical dans son concept et dans ses ambitions.

2021 06 18 seagle

Même si la machine est increvable, sans limite de potentiel cellule, que des CL-215 sont en service, avec leur moteurs d’origine ou remotorisés avec des turbines, parfois depuis plus de 40 ans, l’arrêt de la production du CL-415 par Bombardier depuis 2015 a ouvert la porte à une éventuelle succession. En attendant le Canadair 515, le Seagle affiche des caractéristiques supérieures

L'Indonésie commande 6 Canadair 515 - Aerobuzz

Cette commande est la première pour le nouveau modèle de bombardier d'eau Canadair CL-515 annoncé par Viking fin 2018. Néanmoins cette commande, ferme, est soumise au lancement effectif de cette production ce dont le conseil d'administration de Longview doit encore décider dans les semaines à venir.

https://www.aerobuzz.fr

Il s’agirait d’un hydravion à coque d’une masse maximale au décollage de 32 tonnes grâce à une conception faisant appel massivement aux matériaux composites. La structure sera susceptible de supporter jusqu’à 3,5 G.

A l’intérieur de cette coque, quatre réservoirs permettront d’emporter jusqu’à 12.000 litres d’eau, à peu près le double de ce que peut écoper un CL-415, faisant du Seagle un appareil légèrement plus performant qu’un Beriev 200 et un équivalent mieux optimisé pour la mission feux de forêt que le nouveau AG600 Chinois.

Contrairement à ce dernier, le Seagle sera biturbine, deux fois 5.000 ch, pour une vitesse de croisière de 250 kt (nettement supérieure à celle d’un Canadair mais inférieure à ses concurrents) et une distance franchissable de 1550 nautiques (2700 km) offrant au Seagle une autonomie confortable de six heures.

Le cockpit, situé sous une bulle offrant une belle visibilité pourra accueillir quatre personnes, deux membres d’équipages et, éventuellement, deux observateurs.

2021 06 18 seagle2

L’aspect réellement révolutionnaire du Seagle est de faire reposer sa flottabilité sur des foils, ces lames qui permettent aux navires les plus performants de « voler » au-dessus de l’eau avec un minimum de frottement. L’écope se trouvera intégrée à une lame située sensiblement en arrière du centre de gravité. Avec ces dispositifs, les écopages devraient être rendus plus faciles et surtout moins exigeants pour la cellule puisque la plupart des chocs avec les vagues seront évités. La hauteur de clapot maximale pour l’écopage en sera sans doute relevée ce qui permettra des manœuvres en mer dans des secteurs non protégés et par gros temps.

2021 06 18 seagle3

Seafour, société de création très récente, n’a pas publié de calendrier précis mais a annoncé dans la presse économique belge qu’elle espérait être en mesure de livrer les premiers clients six ans après la première commande. Il reste une donnée essentielle à connaître, le prix unitaire à l’achat et donner toutes les garanties aux clients potentiels que l’entreprise, sans expérience préalable, sera en mesure d’assurer le soutien technique des flottes.

L’innovation du Seagle sera-t-elle plus attirante pour les opérateurs que la certitude de la formule, certes ancienne mais parfaitement éprouvée, de son célèbre prédécesseur ?  Voilà tout l’enjeu des années à venir lors des négociations avec les prospects.

Posté par j_f_seguy à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Covid-19

Sud-Ouest du 23 juin 2021

2021 06 23 SO Le variant Delta s'étend en Europe où en est la France

2021 06 23 SO Le variant Delta s'étend en Europe où en est la France2

2021 06 23 SO Les 12-17 ans ciblés pour la vaccination

2021 06 23 SO Les 12-17 ans ciblés pour la vaccination2

 

2021 06 23 SO Un premier objectif de vaccination manqué pour Joe Biden

2021 06 23 SO Un premier objectif de vaccination manqué pour Joe Biden2

Posté par j_f_seguy à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Refus d'installation d'IRM par l'ARS

Sud-Ouest du 23 juin 2021

2021 06 23 SO Langon L'ARS devant le tribunal administratif pour un refus d'installation d'IRM

2021 06 23 SO Langon L'ARS devant le tribunal administratif pour un refus d'installation d'IRM2

2021 06 23 SO Langon L'ARS devant le tribunal administratif pour un refus d'installation d'IRM3

Posté par j_f_seguy à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Cancer de l'ovaire

Sud-Ouest du 23 juin 2021

2021 06 23 SO Le Cocon une aide face au cancer de l'ovaire

2021 06 23 SO Le Cocon une aide face au cancer de l'ovaire2

Posté par j_f_seguy à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Forêt usagère

Sud-Ouest du 23 juin 2021

2021 06 23 SO Les défenseurs de la forêt usagère soulagés

2021 06 23 SO Les défenseurs de la forêt usagère soulagés2

Posté par j_f_seguy à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pénurie d'eau sans précédent en Californie

LCI du 22 juin 2021

VIDÉO - Les images saisissantes de la sécheresse en Californie

ÉTATS-UNIS - Confrontée à une sécheresse chronique, particulièrement précoce cette année, l'État américain doit faire face à une pénurie d’eau sans précédent.

L'été vient à peine de débuter que l'Ouest des États-Unis subit déjà de plein fouet les effets d'une sécheresse chronique, encore aggravée par le changement climatique. La quasi-totalité du territoire (93%) est désormais touchée par la sécheresse, avec des températures qui pourraient par endroits avoisiner les 50°C. Du jamais-vu, à en croire cette famille californienne rencontrée aux abords d’un lac. Le niveau de l’eau devrait être 20 mètres plus haut. Pour se baigner, ils ont dû s’aventurer plus loin qu’à l’habitude. "Ici, en temps normal, on serait sous l’eau. Nous n’avons jamais pu descendre aussi loin auparavant. Mon Dieu, c’est dingue !", s’alarme-t-elle dans le reportage de TF1 en tête de cet article, montrant du doigt la ligne de végétation qui surplombe les bords du lac. 

Un exemple parmi d’autres. À travers toute la Californie, 1500 réservoirs comme celui-ci sont à moitié remplis. Après une année trop chaude, trop sèche, l’eau, déjà rare, s’évapore à toute vitesse. Les lacs rapetissent et le lit des rivières se découvrent. La situation est tout aussi préoccupante dans le nord de la Californie, pourtant généralement bien arrosée durant l'hiver et le printemps. Deuxième réservoir de l’État, le lac Oroville, qui fournit l'eau potable à 27 millions de Californiens, est cinquante mètres plus bas qu'en 2019.

« La seule chose qu’on peut faire, c’est de ne rien planter. Un tiers de mes terres sont vides »- Jo Del Bosque, un agriculteur californien

Et pourtant, cette eau, la Californie en a besoin, notamment pour arroser ses cultures. 80% des amandes vendues dans le monde poussent ici. Mais les amandiers sont gourmands. Trop gourmands, en tout cas, pour supporter les effets de la sécheresse. Il faut quatre litres d’eau pour une seule amende alors le calcul est vite fait. Contraints, les agriculteurs arrachent leurs propres plantations avant de les réduire en silures.

Dans la vallée de Tulare, en plein cœur de la Californie, sont produits deux tiers des fruits des États-Unis. Jo Del Bosque y cultive des melons depuis plus de trente ans. Des périodes de sécheresse, il en a connues mais jamais aussi tôt dans l’année. "La seule chose qu’on peut faire, c’est de ne rien planter. Un tiers de mes terres sont vides", explique-t-il. Un désastre économique annoncé pour lui. "Il n’y aura pas de récolte ni de travail pour les ouvriers", ajoute-t-il. Les agriculteurs sont les premiers à subir les restrictions d’eau. Mais cette crise touche maintenant toute la Californie. Même les villes s’inquiètent. 

LIRE AUSSI

Direction San Francisco, l’une des métropoles les plus riches d’Amérique. Dans une banlieue chic, ce jour-là, des kits sont distribués à la population pour économiser l’eau à la maison. "Il y a des embouts plus économiques pour les tuyaux d’arrosage, un mousseur pour le robinet, des chronomètres pour la durée de la douche et un détecteur de fuite d’eau", énumère une femme chargée de la distribution. Chacun récupère son kit directement depuis sa voiture, en mode "driving". Dans ce comté, les habitants ont pour obligation de réduire leur consommation d’eau d’au moins 40%.

 

 

 

Posté par j_f_seguy à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2021

Incendie dans d'anciens chantiers navals

Sud-Ouest du 22 juin 2021

2021 06 22 SO Incendie dans les anciens chantiers navals des prés-salés

Posté par j_f_seguy à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]