Sud-Ouest du 28 avril 2018 

Enquête sur la santé en Libournais : quels remèdes ?

quels remèdes

La télémédecine se déploie déjà dans le Blayais. J. P. 

"Dix-huit acteurs du territoire signent lundi un contrat local de santé pour développer des actions concrètes. 

Même si l’arrondissement de Libourne ne ressemble pas à un désert médical, l’évolution de l’offre de soins est jugée préoccupante, voire critique. D’où l’initiative de la sous-préfecture de Libourne, en septembre dernier, de lancer, avec l’Agence régionale de santé (ARS), un grand diagnostic de territoire pour aboutir à un contrat local de santé (CLS). 

« Le CLS, c’est une question de coordination et de lisibilité de l’offre locale. Beaucoup d’acteurs ne se connaissent pas ou ne connaissent pas leurs actions. L’usager et son parcours de soins, d’une structure à une autre, ne doit pas en pâtir », explique Xavier Beillevaire, responsable du pôle Est pour l’ARS Gironde."...

S’adapter aux besoins réels 

« Les mesures seront clairement adaptées aux besoins réels de la population », affirme Manon Loison, coordinatrice du contrat local de santé, piloté par le Pôle d’équilibre territorial du Grand Libournais. Pour garantir leur réussite, une vingtaine d’actions seulement seront déployées pendant cinq ans. « L’objectif est de conforter l’existant. Beaucoup de dispositifs sont déjà en place mais manquent de reconnaissance. » Ou de moyens. 

La permanence d’accès aux soins de santé proposée par l’hôpital depuis 2013 pourrait s’étendre partout sur le territoire. « Une partie de la population se trouve dans une précarité telle que même se déplacer jusqu’à Libourne est impossible. » Alors pourquoi ne pas multiplier les permanences délocalisées ?"...

..."Selon l’ARS, « le système de santé est très hospitalo-centré et se concentre sur le curatif. Or, l’étude a montré que la qualité des soins n’est qu’une partie des déterminants de santé. Les habitudes de vie, l’habitat, l’environnement ont un impact. De gros progrès sont à faire sur la prévention. » 

2018_04_28_SO_Enqu_te_sur_la_santé_en_Libournais_quels_remèdes