Un point a été fait par les pouvoirs public, dans les Landes, avec les agriculteurs et apiculteurs

Les scientifiques de l'Inventaire national du patrimoine naturel affirment qu'après quelques années d'observations et de recherches on ne peut pas affirmer que cet insecte menace plus sérieusement la vie des abeilles que d'autres fléaux (le varroa, les pesticides). Contrairement à ce qu'ont perçu les apiculteurs régionaux sur le terrain, qui après une enquête économique portant sur 400 producteurs, affirment qu'en 2011, au moins 630 ruches ont été détruites par cet hyménoptère.

L'ensemble des autorités considère que, l'espèce étant maintenant installée définitivement sur le territoire français, aucun plan national de destruction du frelon asiatique ne sera mis en place, car il n'est pas considéré comme nuisible. Il va falloir apprendre à vivre avec lui.

Landes le frelon il va falloir apprendre à vivre avec Photo R. Boivinet

Le frelon asiatique ne serait pas plus dangereux que les autres hyménoptères.

SO_du_6_mars_2012_Landes_le_Frelon_il_va_falloir_apprendre à vivre_avec