2019 06 25 SO Le chiffre du jour

Sud-Ouest du 25 juin 2019 

Canicule : ce n’est qu’un premier échauffement 

VIGILANCE Si l’apogée de la canicule n’est pas attendu avant jeudi, la veillée d’armes est déjà partout générale. Et il va falloir s’y habituer, ces vagues de chaleur devraient doubler d’ici à 2050

vigilance 25

À Agen, les brumisateurs sont très appréciés en périodes de fortes chaleurs. PHOTO T. D. VIDAL

"A tous ceux qui estiment que l’on en fait déjà trop sur cette canicule, qui ne pointera que demain le bout de son nez brûlant, la ministre de la Santé a réaffirmé, hier, le sacro-saint principe de précaution. Quitte à faire la leçon. «Beaucoup minimisent l’impact de cette chaleur importante sur le corps humain», martèle Agnès Buzyn. «Personne n’est un surhomme face à des épisodes extrêmes tels que nous allons les connaître jeudi et vendredi.» Dédicace, au passage, à nos concitoyens qui oseront s’adonner encore à la pratique sportive autant qu’à la bronzette. Seize ans après l’été meurtrier de 2003, c’est peu dire que le fond de l’air effraie désormais chaque été la classe politique. Péché originel, le prédécesseur d’Agnès Buzyn avait en effet commenté en duplex de son jardin azuréen – et en polo – la funeste séquence des 15 000 morts. 

1 Léger sursis aujourd’hui, mais à partir de demain tous aux abris ! 

Qu’importe, alors, s’il ne faisait hier que 21°C à Biarritz, 27°C à La Rochelle et 31°C à Bordeaux, la France tout entière est en sursis. À en croire les archives de Météo France, cette vague de chaleur en provenance du Maghreb promet ainsi d’être pire qu’en 2003, et même «sans précédent par sa précocité depuis 1947, date des premiers relevés détaillés». Méfions-nous, en revanche, des «températures ressenties» annoncées proche des 50°C. Nouvelle marotte des médias, cette interprétation croisée de la chaleur et du taux d’humidité laisse les ingénieurs quelque peu circonspects par tant de sensationnalisme."...

2 Routine dans les maisons de retraite, polémique à l’école 

Si le personnel des maisons de retraites semble désormais rodé à l’encadrement des fortes chaleurs malgré – parfois – le manque d’équipement, la situation des plus petits est à l’origine d’une polémique anticipée."...

3 La ministre de la Santé appelle les employeurs à la tolérance 

« Mon inquiétude est moins pour les personnes âgées que pour celles qui travaillent dehors », a reconnu la ministre de la Santé, à l’heure d’appeler les entreprises à la vigilance autant qu’à la tolérance."...

« Marqueur du réchauffement» 

Les canicules à répétition, toujours plus précoces, sont un symptôme sans équivoque du dérèglement climatique, soulignent les scientifiques au moment où une vague de chaleur recouvre une partie de l’Europe. « Les vagues de chaleur sont le marqueur du réchauffement » planétaire, résume Jean Jouzel, ex-vice-président du Giec (experts climat de l’Onu)."... 

2019_06_25_SO_Canicule_ce_n'est_qu'un_premier_échauffement