Sud-Ouest du 25 novembre 2018 

L’incendie le plus meurtrier de Californie maîtrisé à "100%"

l'incendie le plus meurtrierAu moins 87 personnes ont péri dans ce feu, qui a brûlé quelque 620 km2, rasant notamment la ville de Paradise. JOSH EDELSON AFP 

Un peu plus tôt dimanche, les pompiers avaient dressé le dernier bilan de l’incendie le plus meurtrier de Californie, qui a coûté la vie à 87 personnes. 

Le "Camp fire", l’incendie le plus meurtrier de l’histoire de la Californie qui dévastait le nord de l’Etat depuis plus de deux semaines, est désormais maîtrisé à "100%", ont annoncé dimanche les pompiers américains. 

Au moins 87 personnes ont péri dans ce feu, qui a brûlé quelque 620 km², rasant notamment la ville de Paradise, selon un dernier bilan des autorités publié samedi soir. 249 personnes sont toujours portées disparues. 

L’incendie, qui s’était déclenché le 8 novembre, a détruit près de 14 000 habitations, 530 commerces et 4 500 autres bâtiments, ont précisé les pompiers californiens (Cal Fire). Les pluies des derniers jours sur cette région de la côte Ouest des États-Unis ont aidé à éteindre le feu mais ont également rendu difficile la recherche de restes humains par les secours. 

Trump critique et critiqué 

Le président des États-Unis Donald Trump, qui s’était rendu sur place il y a une semaine, avait exprimé sa "tristesse". Sa première réaction, pointant la mauvaise gestion selon lui des forêts par l’Etat de Californie, avait été critiquée. 

Trois personnes ont par ailleurs trouvé la mort dans un autre incendie d’ampleur plus au sud, touchant la célèbre station balnéaire de Malibu. Ce feu, le "Woolsey fire", qui a dévasté plus de 390 km², est lui aussi entièrement maîtrisé. La Californie, victime de sécheresse chronique depuis plusieurs années, a connu plusieurs incendies majeurs depuis un an.