Europe1 du 12 octobre 2021 

Epidémie de bronchiolite : la hausse des cas inquiète chez les nourrissons

A l'approche de l'hiver, le nombre de cas de bronchiolite grimpe. Cette maladie respiratoire, très contagieuse, représente un danger pour les nourrissons de moins de 2 ans. La présidente de l'Association française de pédiatrie ambulatoire Fabienne Cochères livre ses recommandations.

La bronchiolite fait son grand retour à l'approche de la saison hivernale. La maladie est très contagieuse et plus particulièrement chez les nourrissons de moins de 2 ans. Les symptômes ? De la fièvre, de la toux et une respiration difficile. 

Comment faire face à la bronchiolite ? Aucun vaccin n'étant existant, la meilleure solution est de conserver la distanciation sociale mise en place depuis le début de l'épidémie. Le docteur Fabienne Cochères recommande d'éviter au maximum le contact avec les personnes extérieures à votre famille. Ainsi, il est préférable qu'ils ne prennent pas bébé dans les bras. 

>> LIRE AUSSI - Gastro, bronchiolite… Grâce aux gestes barrières, les autres virus que le Covid en recul

"On ne prend pas le risque de recevoir à la maison les tatas, totons malades", a confié la présidente de l'Association française de pédiatrie ambulatoire. "On tombe malade, on ne va pas dans les magasins, on ne va pas l'emmener dans les centres commerciaux. Tout ça, c'est pour limiter les risques. Mais il n'y a pas de risque zéro. Ça fait barrière au virus, mais ça ne va pas faire barrière à 100%."

Les enfants de moins de 2 ans particulièrement vulnérables

Fabienne Cochères rappelle que la bronchiolite est presque un passage obligé chez les enfants de moins de 2 ans. Mais le but est d'éviter que les nourrissons de moins de trois mois ne soient infectés, car c'est à cet âge qu'ils sont le plus susceptibles de contracter une forme grave de la maladie. Chaque année en France, près de 500.000 nourrissons de moins de deux ans sont atteints, selon Ameli.