Le 5 mars dernier, Gironde Vigilante a adressé au Chef du Groupement Nord-Ouest du Sdis 33, le Lieutenent-Colonel Lendres avec une copie au Président du Sdis 33, Monsieur Jean-Luc Gleyze et au Chef du Groupement Nord-Est du Sdis 33, le Lieutenant-Colonel Lacoste, un courrier (ci-dessous) afin d'obtenir de plus amples informations concernant le recrutement de 94 pompiers annoncés lors de cérémonies.

2019_03_05_GV_au_Lieutenant_Colonel_LENDRES

A ce jour, aucune de ces trois personnes, responsables au sein du Sdis 33, n'a daigné répondre à ce courrier. Nous avons juste reçu un mail du Lieutenant-Colonel Lendres dont voici le contenu : 

"Merci pour cet envoi. Le courrier étant adressé également à monsieur le président du conseil d administration du sdis , il ne m' appartient pas d'apporter les réponses à vos interrogations

Bonne réception

Cordialement"

Comme cela n'a certainement pas échappé au Lieutenant-Colonel Lendres, il était le destinataire principal de ce courrier avec une copie au Président du Conseil d'Administration du SDIS et au Lieutenant-Colonel Chef du Groupement Sud-Est à qui il semblait tout-à-fait légitime d'en adresser un exemplaire, étant donné qu'ils étaient mentionnés dans celui-ci.  

Dans ce courrier, références étaient faites aux propos du Lieutenant-Colonel Lendres lors de cérémonies. Il semblerait donc que : 

  • Soit, il ne les assume pas puisqu'il se décharge sur le Président du SDIS pour nous apporter des explications sur nos interrogations,

  • Soit, tout simplement, il n'est qu'un exécutif à qui l'on impose des directives afin qu'il ne s'exprime pas sur le sujet.  

Dans ce cas, pourquoi affirmer haut et fort qu'il est à l'origine de la dernière réorganisation sur son groupement, si c'est pour botter en touche à des questions légitimes ?  

De plus il ne cesse de certifier que sa mission est d'assurer la sécurité des biens et des personnes sur son groupement par un maillage adapté, mais il est dans l'incapacité de répondre aux questions de Gironde Vigilante sur le nombre de sapeurs-pompiers recrutés, ni encore sur leur future affectation.  

Il nous semblait essentiel d'avoir un dialogue avec lui puisqu'il s'occupe de notre territoire. A priori, il ne partage pas ce sentiment et ne fait aucun cas des préoccupations des citoyens dont il assure la sécurité.

Sud-Ouest du 20 mai 2019 

Cinquante nouveaux pompiers en Gironde

cinquante nouveaux pompiersLa revue des troupes par le président Jean-Luc Gleyze et les autorités du SDIS. PHOTO D. G. 

Vendredi matin, les sapeurs-pompiers des 58e et 59e promotions célébraient la fin de formation initiale. 

Le Centre départemental de formation du Sdis situé à Bassens vient d’accueillir vendredi matin la cérémonie de fin de formation initiale des sapeurs-pompiers des 58e et 59e promotions. En présence de Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental et du conseil d’administration du Sdis 33, 46 pompiers de Gironde et 4 de Dordogne ont reçu leur fourragère et la confirmation de leur unité d’affectation sur les différents centres de secours en Gironde et Dordogne. 

Vaste panel d’interventions 

Cette cérémonie, empreinte d’émotion, à laquelle sont venues se joindre les familles des nouveaux promus, est le résultat d’une longue formation technique, qui s’est déroulée du 1er février au 17 mai sur les sites du centre technique de formation du Sdis 33 et au château de Moulerin à Bassens. Ces nouveaux pompiers qui viennent d’intégrer le Sdis sont des jeunes, anciens militaires, ou anciens pompiers volontaires. 

Ils seront confrontés à un panel d’interventions des plus variées dans le département de la Gironde qui regroupe tous les risques entre feux de forêt, risques industriels, portuaires, risques technologiques et nucléaires. Cette diversité de formation sur deux sites à durée égale permet de varier les étapes dans des environnements très différents. Un hommage a été rendu aux deux blessés qui n’ont pu finir la formation. 

Hommage aux soldats du feu 

Le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) de la Gironde, compte dans ses rangs 1 800 sapeurs professionnels, 3 000 volontaires et 500 pompiers dévolus aux tâches administratives, techniques et spécifiques. Plus de 125 000 interventions sont effectuées chaque année, qui représentent près de 350 sorties par jour sur le département. Deux nouvelles formations devraient se tenir en fin d’année. 

Après l’intervention du président Gleyze, venu rappeler le travail exemplaire du corps des pompiers de Gironde et leur dévouement concernant la protection des personnes et des biens, dans une ambiance de fin de formation venue rompre la cérémonie protocolaire, les autorités du SDIS et les familles se sont retrouvées pour partager un moment de convivialité.