Sud-Ouest du 22 septembre 2018

2018 09 22 canicule moins de morts

Ouest France du 22 septembre 2018 

Canicule : la surmortalité de cet été a-t-elle été « limitée » ?

canicule la surmortalité

Un homme âgé durant la canicule. | DR. 

"C’est ce qu’a annoncé ce vendredi 21 septembre le ministère de la Santé en comparant les statistiques avec d’autres étés caniculaires, notamment 2003, 2006 et 2015. Mais la comparaison présentée est imparfaite. 

Selon Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, 1 480 décès supplémentaires ont été enregistrés par rapport aux étés sans canicule. Il s’agit d’une estimation qui est calculée à partir des décès enregistrés auprès de 3 000 communes (représentant 80 % de la mortalité totale). L’estimation globale est ensuite obtenue en extrapolant ces résultats à l’ensemble des communes. Pour la ministre, en 2018, cette surmortalité « a été limitée compte tenu de l’intensité de l’épisode subi cette année »."...

..."Mais ce que ne précise pas le communiqué officiel, c’est que les 1739 morts supplémentaires, en 2015, ont été enregistrés sur l’ensemble de l’été, alors que les 1 480 décès de 2018, annoncés hier, ne concernent que l’épisode caniculaire qui eut lieu du 24 juillet au 8 août."...

..."Sur les 1480 décès enregistrés, 931 concernent des personnes de plus de 75 ans ; 382 avaient entre 65 et 74 ans ; 114 avaient entre 45 et 64 ans ; 40 entre 15 et 44 ans et 13 avaient moins de 15 ans."

2018_09_22_Ouest_France_Canicule_la_surmortalité_ce_cet_été_a-t-elle_été_limitée