Sud-Ouest du 26 janvier 2018 

Le député Simian se veut rassembleur

B Simian

Benoit Simian, juste après les vœux, en discussion avec le public venu l’écouter. PHOTO J. L. 

"A Castelnau, Benoît Simian, le nouveau député LREM du Médoc, a voulu rassurer les élus et a posé les jalons d’une nouvelle mandature."...

..."« Ne pas tout accepter » 

Lors de son discours, le député a fait le tour des dossiers qui animent la Presqu’île. Il a notamment parlé du Signal, cette résidence menacée par l’érosion à Soulac. « L’affaire est entre les mains de la justice. Nous devons respecter ce temps-là. Mais ceci ne m’empêche pas de travailler sur un texte de loi adapté au recul du trait de côte avec ma collègue députée d’Arcachon Sophie Panonacle. » Dans la foulée, tout en déclarant que « le Médoc a la chance d’être aux portes d’une métropole forte, et qu’il faut travailler main dans la main, il n‘est pas pour autant question de tout accepter ». Benoit Simian a alors redit que le dossier du champ captant dans le Sud Médoc fait aussi parti des problématiques sur lesquelles il s’est mobilisé dès l’été dernier. « Une chose est sûre, le centralisme dirigiste métropolitain n’est pas acceptable. Le Médoc doit avoir des garanties ! »

2018_01_26_SO_Le_député_Simian_se_veut_rassembleur