Sud-Ouest du 17 janvier 2018

Qui pour s’occuper des bouches d’incendie ? 

"Mairies et CdC doivent désormais organiser le contrôle des bouches à incendie. Comme d’autres, le syndicat d’eau Siaepa propose ce service.

On les appelle « bornes d’incendie », « bouches d’incendie » ou « poteaux d’incendie ». S’y ajoutent également les réserves d’eau. Dans le langage administratif, ils sont aussi les « hydrants ». Et c’est peu dire qu’ils donnent du fil à retordre aux élus municipaux et communautaires. Depuis le décret du 27 février 2015 (1), ces points d’eau doivent être régulièrement contrôlés par les services de la commune ou de la communauté de communes. Jusque-là, le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) les vérifiait gratuitement. 

Mais comme celui de nombreuses structures, le budget du SDIS n’est pas extensible à l’infini. Et ce, d’autant plus que les communes y contribuent à hauteur de leur population de… 2002 augmentée de l’inflation. Avec une augmentation annuelle du nombre de Girondins comprise entre 15 000 et 20 000, le manque à gagner est réel. 

Actualiser la population sinon… 

L’évolution de la population se traduit par une hausse des sorties de secours et donc des dépenses. « Le Sdis, confronté à cette problématique propose donc aux intercommunalités de prendre à leur compte la compétence ‘‘versement de la contribution au budget du Service départemental d’incendie et de secours’’, en lieu et place des communes membres, ce qui permettra en particulier d’actualiser la population à l’année 2017 », rappelle dans une délibération Lionel Faye, le président de la CdC des Portes de l’Entre-deux-Mers. 

En échange de ce transfert de compétence, le Sdis de la Gironde propose de prendre en charge des services ne relevant pas ou plus de ses compétences propres comme le contrôle des points d’eau incendie publics. À défaut, comme le prévoit le décret de 2015 ces tâches sont déléguées à « d’autres personnes publiques ou privées »."... 

(1) Décret relatif à la défense extérieure contre l’incendie (DECI). Concerne également les travaux nécessaires à la création et l’aménagement des points d’eau, leur accessibilité et la signalisation, leur approvisionnement, leur maintenance, etc. Le règlement départemental a été arrêté par le Préfet en juin 2017.

2018_01_17_SO_Qui_pour_s'occuper_des_bouches_d'incendie