La rapidité de l'intervention des secours est indispensable pour optimiser les chances des victimes

Sud-Ouest du 15 janvier 2018 

Gironde : les routes secondaires les plus dangereuses

routes secondaires

Le gouvernement a décidé d’abaisser la vitesse de 90 à 80 km/h sur les axes accidentogènes, à compter du 1er juillet. ILLUSTRATION QUENTIN SALINIER 

"En Gironde, 172 accidents ont eu lieu sur le réseau secondaire hors agglos en 2016, dont 28 mortels. Un bilan en hausse 

En 2016, le réseau routier girondin (toutes routes confondues) a cumulé 1 641 accidents, dont 77 mortels soit 21 accidents mortels de plus qu’en 2015. 

Plus d’un tiers, 28 précisément, se sont produits sur les routes du réseau secondaire à double sens hors agglomération. Ces mêmes routes ont cumulé 172 accidents au total en 2016, contre 153 en 2015 et 135 en 2014 (1).

1 Les cinq tronçons les plus accidentogènes 

Sur le podium des routes du réseau secondaire (hors agglomération) qui comptabilisent le plus grand nombre d’accidents entre 2014 et 2016, on trouve la RD1215. La route départementale qui relie Bordeaux à la Pointe de Grave a enregistré 23 accidents sur cette période. Elle est suivie de près par la RD1113 qui totalise 22 accidents entre Bordeaux et Lamothe-Landerron. Vient ensuite la RD10 entre Saint-Antoine-sur-l’Isle et Captieux avec 20 accidents puis la RD670 entre Libourne, Saint-Jean-de-Blaignac et La Réole avec 16 accidents au compteur. Enfin, la RD137 entre Saint-André-de-Cubzac et Pleine-Selve a cumulé 13 accidents tout comme la RD3 entre Bégadan et Bazas.

2 Les cinq axes avec le taux de mortalité le plus élevé

Reste que les tronçons avec le plus fort taux de mortalité rapporté au nombre d’accidents (sur la période 2014–2016 parmi les routes ayant au moins cumulé cinq accidents) sont ailleurs. En effet, en tête, on trouve la RD5 entre le port de Lamarque et Hostens avec 10 accidents dont 40 % de mortels, puis la RD15 entre Castillon-la-Bataille et Auros (cinq accidents dont 40 % de mortels) et la RD209 entre Bordeaux Lac et Labarde (cinq accidents dont 40 % de mortels). Viennent ensuite la RD936 de Artigues vers Sainte-Foy-la-Grande (huit accidents et 38 % de mortels) et enfin, en cinquième position, la RD1 entre Eysines et Castelnau-de-Médoc (neuf accidents dont 33 % de mortels)."...

2018 01 15 Carte des accidents

2018_01_15_SO_Gironde_Les_routes_secondaires_les_plus_dangereuses