Sud-Ouest du 19 décembre 2017 

Les travaux pour une nouvelle caserne débuteront en 2019

des travaux 19

Les autorités à l’heure des discours. PHOTO S. T. 

Samedi soir, les pompiers de la caserne de Biganos se sont retrouvés à la salle des fêtes de la mairie pour honorer Sainte Barbe, leur sainte patronne. 

Les festivités ont été ouvertes par le discours du capitaine Estevez, commandant la caserne de Biganos. Il a déclaré son « Sentiment, mélange de fierté et d’honneur, de commander cette brigade », et insisté sur « l’importance de mettre en lumière tous les acteurs hommes et femmes », puis témoigné sa « reconnaissance des missions accomplies », soit 1 350 au jour de la manifestation

« Je salue la disponibilité et les efforts au quotidien de chacun. Votre engagement est de porter secours. » Le capitaine a ajouté que pour la première fois les jeunes sapeurs pompiers ont dû subir une sélection tant la demande a été forte.

Un service essentiel 

Le colonel Lafourcade, commandant du Service départemental d’incendie et secours (Sdis), a rappelé que la Sainte-Barbe était l’occasion de faire se rencontrer pompiers et élus. Puis a axé son discours sur des chiffres (interventions, moyens, secours à personnes, feux de forêts…) 

Pour Nathalie Le Yondre, maire d’Audenge et conseillère régionale, la Sainte-Barbe « marque le respect et le témoignage du soutien de la collectivité, consciente que vous êtes là pour notre sécurité, et que les pompiers sont un service public essentiel ». 

« Responsabilité de l’État » 

Bruno Lafon, maire de Biganos et président de la Coban, a insisté sur le coût de plus en plus élevé du matériel et sur la responsabilité de l’État à ce sujet. 

En effet, selon lui, afin de conserver une organisation efficace, les élus locaux ne peuvent assurer seuls le fonctionnement des Sdis. 

L’édile conclut son discours en annonçant que les travaux de la nouvelle caserne débuteront en 2019.