Sud-Ouest du 21 juin 2017

A Bordeaux, un nouvel équipement détecte les cancers par une simple prise de sang

cancer

Hier, dans le laboratoire de biologie médicale de Bergonié, devant le Rarecells, le professeur Patrizia Paterlini-Bréchot, entourée des docteurs Françoise Durrieu, directrice du labo, Antoine Italiano et Julie Blanchi, avec Dominique Rousseau. PHOTO THIERRY DAVID/«SO »

"Le Rarecells, un système analyseur de cellules tumorales circulant dans le sang, a été inauguré à l’institut Bergonié, le centre de lutte contre le cancer de Bordeaux"...

2017_06_21_SO_A_Bordeaux_un_nouvel_équipement_détecte_les_cancers_par_une_simple_prise_de_sang