Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GIRONDE VIGILANTE
Archives
20 janvier 2017

Pénurie de médecins

Sud-Ouest du 19 décembre 2016 

Face à la pénurie, l’État veut plus de médecins 

SANTÉ Alors que le nombre de généralistes décline, le gouvernement va augmenter sensiblement le numerus clausus dans les facs de médecine  

face à la pénurie Photo Archives T. Suire

Pour le Conseil de l’ordre des médecins en Gironde, une question se pose : « Pourquoi s’installer dans des villages où il n’y a plus d’école, de pharmacie, de poste ? 

"L ’édifice médical français repose sur eux : les généralistes aiguillent les patients, si besoin, vers un spécialiste ou un établissement hospitalier, ils garantissent une proximité dans l’offre de soins, connaissent les familles parfois depuis des générations. Centraux, donc… mais de moins en moins nombreux, alors que la population vieillit et que les besoins augmentent. 89 000 médecins généralistes sont aujourd’hui recensés dans le pays. Entre 2007 et 2016, leur nombre a plongé : une baisse de 8,4 %, selon les données communiquées cette année par le Conseil national de l’ordre des médecins. Les cinq départements de l’ex-Aquitaine comptent 3 700 généralistes. Un effectif qui n’échappe pas à l’érosion : – 10 % en huit ans.

1 Délais d’attente et déserts médicaux Les symptômes de cette hémorragie sont connus

des délais d’attente qui s’étirent pour obtenir un rendez-vous, et des déserts médicaux qui gagnent du terrain, en particulier à la campagne"...

..."L’Ordre prédit « la perte d’un médecin généraliste sur quatre durant la période 2007- 2025 ». Cet affaissement tient au non-remplacement d’une partie des départs à la retraite"...

2 Le numerus clausus va être assoupli

..."Les représentants des médecins doutent de l’efficacité réelle de cet assouplissement. « Le problème, ce n’est pas le nombre de médecins. Le problème, c’est leur répartition très inégale entre les agglomérations urbaines et les campagnes"...

3 Maisons de santé : la synergie fait la force

..."Il en existe actuellement 800 dans le pays. Le gouvernement veut porter ce nombre à 1 400 d’ici à 2018"...

REPÈRES 

285 840 C’est le nombre de médecins recensés en France en 2016 par le Conseil de l’ordre : 215 000, parmi eux, sont actifs, 70 000 sont retraités. Le nombre global de médecins n’a cessé d’augmenter depuis trente-cinq ans (plus d’un doublement). Si le nombre de spécialistes progresse, en revanche, celui de généralistes (près de 89 000 en 2016) ne cesse de décliner. 

51,3 C’est, en années, la moyenne d’âge des médecins inscrits à l’Ordre. Les moins de 40 ans représentent 18,6 % des effectifs. 

132 Médecins généralistes pour 100 000 habitants : c’est la densité moyenne en France, en 2016. Avec une densité de 142,2 médecins, la région Nouvelle-Aquitaine se situe au-dessus de cette moyenne nationale. Mais il y a de fortes disparités entre les départements du littoral et les autres. 

2016_12_19_SO_Face_à_la_pénurie_l'Etat_veut_plus_de_médecins

2016 12 19 3 questions

 

2016 12 19 Fac saturée

 

 

Commentaires
Derniers commentaires
GIRONDE VIGILANTE