Sud-Ouest du 27 mai 2015 

Des effectifs maintenus pour la sécurité estivale sur les plages de Gironde 

La préfecture de la Gironde déploie cet été encore un important dispositif sur le littoral. Le nombre de gendarmes sera doublé par rapport au reste de l’année.

des effectifs maintenus pour la sécurité estivale sur les plages de Gironde Photo S. Menet

Cette année encore, la sécurité des vacanciers est au centre des préoccupations de la préfecture de la Gironde.

Béatrice Lagarde, la préfète déléguée pour la défense et la sécurité, a présenté hier après-midi, à Lège-Cap-Ferret, les moyens mis en œuvre cet été. Des moyens identiques à ceux de l'année passée.  

La surveillance des baignades  

56 postes de secours maillent le littoral et les lacs. 56 MNS-CRS se répartiront, du 3 juillet au 30 août à Soulac, Grayan-et-L'Hôpital, Naujac, Carcans, Hourtin, Lacanau, Le Porge, Lège Cap-Ferret et La Teste-de-Buch. 307 nageurs sauveteurs (200 MNS et 107 SNSM) seront ou sont déjà en poste. Deux hélicoptères armés de médecins et plongeurs sont déployés : Dragon 33 basé à Lacanau (du 13 juin au 6 septembre) et Ecu33 de la gendarmerie basé à Cazaux (du 11 juillet au 17 août). Par ailleurs, 100 000 plaquettes d'information sur les dangers des baïnes ont été éditées.  

Deux hélicoptères armés de médecins et plongeurs sont déployés à Lacanau et Cazaux

Les renforts police et gendarmerie 

La sécurité publique reste le point fort du dispositif. Côté police, en plus des redéploiements internes (de Bordeaux vers Arcachon) les 98 agents permanents sur la circonscription Arcachon-La Teste sont renforcés par l'arrivée d'une demi-compagnie CRS (36 agents) et de cinq CRS supplémentaires affectés au poste de sécurisation des plages de La Teste-de-Buch. 

Côté gendarmerie, l'effectif permanent est quasiment doublé passant de 256 à 499 agents. Interviennent des militaires, des réservistes et des gendarmes mobiles. Ainsi que trois policiers allemands pour la compagnie de Lesparre. « Les touristes allemands étant très présents à Soulac, Hourtin et Montalivet, la présence de policiers ressortissants permet de leur rappeler que des poursuites peuvent aussi être engagées dans leur pays », explique le colonel Ghislain Rety, commandant du groupement de la Gironde. 

Feux de forêt et alertes canicule  

"Nous sommes capables d'aligner, en force de réponse, 400 effectifs supplémentaires en cas de feux de forêt"

En ce qui concerne les feux de forêt, outre les deux Canadairs positionnés à Mérignac24 contractuels saisonniers sont mobilisés sur la surveillance des départs de feu. 80 sapeurs-pompiers volontaires renforcent le dispositif côtier du SDIS, onze véhicules de secours à la personne sont affectés et un hélicoptère Charlie 33 est déployé du 6 juillet au 30 août. 

« Nous sommes capables d'aligner, en force de réponse, 400 effectifs supplémentaires en cas de feux de forêt », rappelle le colonel Dominique Mathieu, chef adjoint du SDIS. Quant aux événements climatiques tels que la canicule, la préfecture rappelle l'existence de quatre nivaux de mobilisation. 

La protection des personnes 

En terme de secours aux personnes, les moyens nautiques permanents sont incrémentés de trois plongeurs portant à 26 le nombre total. Un hélicoptère du SAMU est basé du 13 juin au 6 septembre à Bordeaux. En terme de protection, l'Agence régionale de santé (ARS) procédera à des contrôles sanitaires des eaux de baignades sur 63 sites dont 27 sur le Bassin. Dans un autre volet, l'opération interministérielle vacances est rééditée du 8 juin au 9 septembre avec notamment un renforcement des contrôles sanitaires.