04 avril 2018

Décédé dans les couloirs des urgences

Sud-Ouest du 4 avril 2018  L’hôpital d’Angoulême responsable d’un décès ?   L’opérateur aurait pensé à une indigestion. ILLUSTRATION CÉLINE LEVAIN "Un jeune homme de 24 ans est mort dans les couloirs des urgences en décembre 2010.  David avait 24 ans et, selon l’avocat de sa mère adoptive, Me Annick Dumas, aucun problème de santé. Il est décédé dans les couloirs du service des urgences du centre hospitalier d’Angoulême, dans la nuit du 27 décembre 2010, d’une crise cardiaque, d’après une expertise... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2018

Dysfonctionnements au CHU de Toulouse

Sud-Ouest du 4 avril 2018  Hôpitaux de Toulouse : dysfonctionnements au CHU, la direction répond En 2016, quatre agents des hôpitaux de Toulouse ont mis fin à leurs jours. AFP  "26 000 "fiches d’incidents" remplies par le personnel soignant montrent les difficultés quotidiennes du personnel soignant. Chaque incident est traité, répond la direction Des urgences qui saturent, du matériel défaillant, des équipes soignantes en souffrance et au final des patients qui subissent ou même qui en meurent. Le... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2018

Trop de pharmacies à Bordeaux et un manque dans certains secteurs

Sud-Ouest du 3 avril 2018  Pharmacies : l'inégalité territoriale  SANTÉ Un trop-plein d’officines existe à Bordeaux alors que des secteurs de Gironde ressentent un manque. Une ordonnance gouvernementale a été prise en janvier afin de mieux les répartir   Le seuil est fixé à 2 500 habitants pour qu’une officine voie le jour dans une commune. ILLUSTRATION E. DROUINAUD "En Nouvelle-Aquitaine, plus de 90% de la population serait à moins d’un quart d’heure –en voiture– d’une pharmacie, selon un diagnostic de l’Agence... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2018

Formation de tout un chacun au massage cardiaque

Sud-Ouest du 2 avril 2018  Ces étudiants forment tout un chacun au massage cardiaque Près de 120 étudiants en médecine de l’université de Bordeaux ont participé à « Choquez-nous ». Une formation qu’ils diffuseront. Margaux Kujawski-Lafourcade et le professeur Tzourio  PHOTO GARY GRETEAUPHOTO FABIEN COTTEREAU  "Le projet "Choquez-nous", conçu à Bordeaux, va permettre à des étudiants en médecine de former au massage cardiaque un maximum de gens"... ..."« En France, on accuse un énorme retard dans la formation... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2018

Sauver notre système de santé

Sud-Ouest du 1er avril 2018  Sauver notre système de santé : et si l’exemple venait de l’Utah, aux États-Unis  ? Hélicoptère utilisé pour les urgences par le système de santé Intermountain Healthcare, basé à Salt Lake City dans l'Utah BEN P L/FLICKR, CC BY-SA  "Pour réinventer le système de santé français, à bout de souffle, il faut prendre exemple sur des pays qui font mieux pour moins cher. C’est le cas de l’Utah, un État de l’ouest des États-Unis. Tout le monde veut voir sa santé protégée, comme le... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2018

Des chantiers prioritaires

Sud-Ouest du 1er avril 2018  Les 5 chantiers prioritaires du gouvernement  "RÉFORME Elle devrait être « globale » mais concernera en premier lieu le financement des hôpitaux publics  C’était dimanche dernier, sur les ondes de France inter/France info, dans l’émission «Questions politiques ». La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, déclarait qu’il fallait «réorganiser la médecine de ville» pour pouvoir «désengorger les urgences » où sont prises en charge une «majorité de personnes qui ne devraient pas y être». Et... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2018

L'hôpital est en crise

Sud-Ouest du 1er avril 2018 par Isabelle Castéra L’HÔPITAL SORT DU SILENCE   L’hôpital, en France, est en crise. Tandis que les urgences surchauffent, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, promet une réforme des modes de rémunération de l’hôpital public d’ici l’été. Selon elle, 25 % des dépenses de santé sont liées à « des actes non pertinents et pourtant facturés et remboursés » (1).  En attendant, le personnel hospitalier sort du silence et les réseaux sociaux rivalisent de hashtags, de #BalanceTonHosto à... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2018

Le manque de généralistes conduit les personnes aux urgences

Sud-Ouest du 1er avril 2018  «Les urgences en première ligne»  TÉMOIGNAGE Pour les collectifs d’usagers, l’hôpital subit le manque de généralistes et de spécialistes  «L’ensemble du système hospitalier est en difficulté et doit être réformé, mieux soutenu. Mais le problème le plus visible et le plus criant, pour nous usagers, c’est la situation quotidienne aux urgences. C’est le symptôme des maux de notre organisation de la santé», note Alain Galland, président régional de France Assos Santé, collectif d’usagers qui... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2018

Entretien avec le Directeur Général du CHU de Bordeaux

Sud-Ouest du 31 mars 2018  Philippe Vigouroux, directeur du CHU de Bordeaux : "L’hôpital n’est pas une entreprise" Philippe Vigouroux, directeur général du CHU de Bordeaux.
 ARCHIVES "SO"  "Il est le directeur général du CHU de Bordeaux. Un des rares en France qui ne soit pas déficitaire. Son regard sur la crise « Sud Ouest » Comment analysez-vous cette crise hospitalière contemporaine ? Philippe Vigouroux À mon sens, c’est surévalué. Les moyens accordés aux hôpitaux augmentent chaque... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2018

Exode sanitaire

Sud-Ouest du 31 mars 2018  Hôpital en crise : face à l’exode sanitaire à Bergerac De l’ancien hôpital, il ne reste plus aujourd’hui que l’élégant porche de pierre ocre, avec colonnes doriques et fronton. 35 millions d’euros ont été investis dans la nouvelle structure. GRÉGOIRE MORIZET  "Nombre d’habitants du Bergeracois préfèrent aller consulter à Bordeaux, Libourne ou Périgueux."... ..."« Décalage » Car, à Bergerac comme dans nombre de villes moyennes, l’hôpital est en souffrance.... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]