24 mai 2018

Suppression de numéros d'urgence

Franceinfo du 23 mai 2018  Le Samu prépare sa révolution  Après l'émotion suscitée par l'affaire Naomi, les urgences médicales devraient subir une réforme en profondeur. Un rapport vient d'être remis à la ministre de la Santé. Le Samu prépare sa révolutionFrance 2 France Télévisions Les services d'urgences sont de plus en plus saturés, avec au total, plus de 20 millions de passages en 2015, trois fois plus qu'en 1990. En cause : le vieillissement de la population et la baisse du nombre de médecins... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mai 2018

Autre dysfonctionnement ?

Dans l'article ci-dessous, la mère de la fillette déclare : « Ça ne ferait pas avancer les choses de porter plainte. L’enfant est en vie, ça va être classé sans suite. Sinon, je vais avoir des frais d’avocat et ce dossier viendrait s’ajouter aux centaines d’autres dans ce cas." C'est bien là la question. De nombreuses personnes ne portent pas à la connaissance des Autorités compétentes les dysfonctionnements dont elles ont été victimes souvent parce que la situation s'est finalement bien terminée mais également parce... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2018

Les urgences à la limite de la rupture

Charente Libre du 23 mai 2018  SAMU 16: « Les urgences sont en souffrance, à la limite de la rupture. » Rémy Loyant a vu le Samu évoluer en vingt ans. «On intervenait sur les accidents, les infarctus. On est devenu un service à la personne.» Majid Bouzzit  Au centre 15 de l’hôpital de Girac, les «permanenciers» sont sous la pression. «Je leur ai demandé d’être concentrés, professionnels, de ne pas se laisser polluer.» Rémi Loyant, le patron du Samu depuis quinze ans, a senti le climat se... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2018

Maintien des aides aux personnes âgées

Sud-Ouest du 23 mai 2018 Baisse des aides sociales ? "Il n’y aura pas de remise en cause", rassure Agnès Buzyn Agnes Buzyn : "Il n'y aura pas de remise en cause des aides sociales". ALAIN JOCARD AFP  "La ministre de la Santé Agnès Buzyn a été interpellée à l’Assemblée sur la possibilité d’une réduction des aides sociales comme l’a laissé entrevoir une note de Bercy  Les aides sociales ne seront pas "remises en cause", a affirmé mercredi Agnès Buzyn, promettant, dès "la semaine prochaine", un plan pour la... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2018

Moustique tigre

Sud-Ouest du 23 mai 2018
Posté par j_f_seguy à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2018

Nouveau dysfonctionnement ?

France bleu du 22 mai 2018  Le Samu du Loir-et-Cher responsable de la mort d'un garçon de 13 ans ? La justice ouvre une enquête  Suite à l'affaire Naomi, une famille décide de prendre la parole : celle d'Amaury Boyer, un garçon de 13 ans décédé en 2014 des suites d'une tumeur cérébrale. Convaincue que leur fils est mort à cause d'une mauvaise prise en charge du Samu du Loir-et-Cher, cette famille a décidé de porter plainte.   Amaury Boyer Romorantin-Lanthenay, France  L'affaire a fait la une des médias début... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 mai 2018

Nouveau dysfonctionnement ?

Actu.fr du 22 mai 2018  Après Naomi, le Samu de Nancy mis en cause : une jeune femme malade assure avoir été traitée de « menteuse »  Un père de famille menace de porter plainte après une "mauvaise prise en charge" de sa fille, le 12 mai, par le Samu de Meurthe-et-Moselle. Ce dernier se refuse à tout commentaire. Un service des urgences. (©Le Républicain)  Son coup de gueule a été relayé plus de 5000 fois sur le réseau social Facebook. Un père de famille de Varangéville (Meurthe-et-Moselle),... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2018

19 mesures proposées par un Député

Le Figaro.fr du 22 mai 2018  Saturation des urgences : les pistes de réforme Depuis une vingtaine d'années, la France fait face à une explosion du recours aux services d'urgence. Estimé à 7 millions en 1990, le nombre de passages dépassait la barre des 20 millions en 2015 et les appels au Samu estimés à 25 millions. Monkey Business Images/Monkey Business - stock.adobe.com  "Le député Thomas Mesnier propose 19 mesures pour un système à bout de souffle."... Une dizaine de jours seulement après la... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2018

En quelques secondes ils doivent décider s'il y a ou non un danger de mort

BFMTV du 22 mai 2018  Samu sous pression Samu sous pressionLe drame de Naomi Musenga à Strasbourg pourrait entraîner des changements dans l'organisation des urgences et du SAMU. Dix jours après l'affaire, le gouvernement réfléchit notamment à professionnaliser la formation des opérateurs. Alors, qui sont celles et ceux qui répondent lorsqu'on appelle le SAMU ?https://www.bfmtv.com Ils sont 2 200 hommes et femmes à répondre à 30 millions d'appels par an. En quelques secondes, ils doivent décider s'il y a ou non un... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2018

Mettre en place un numéro unique d'appel d'urgence ?

Ouest France du 22 mai 2018  Urgences. Faut-il un numéro unique d’appel de la police, des pompiers, du Samu ? Le 15 reçoit, chaque année, 25 millions d'appels en France. | Thomas BREGARDIS  La ministre de la Santé tranchera avant l’été sur l’opportunité ou pas de mettre en place un numéro unique d’appel d’urgence. Les avis des secouristes divergent sur le sujet. Et les médecins ne sont pas d’accord entre eux.  Faut-il instaurer un numéro de téléphone unique pour joindre les secours (gendarmerie-police,... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 11:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]