10 septembre 2018

Appels sans réponse

Sud-Ouest du 10 septembre 2018  Classement du Point : le Samu charentais monte au créneau Selon le Samu 16, 96,50 % des personnes appelant le 15 ont eu en ligne un assistant de régulation médicale en moins d’une minute. ARCHIVES C.L.  Le Samu 16 conteste l’interprétation des chiffres publiés dans l’hebdomadaire.  Épinglé par le magazine "Le Point", parmi "81 centres d’appel du Samu" en France dans un article intitulé "Quand le 15 ne répond pas", le Samu 16 conteste l’interprétation des chiffres... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2018

Téléphone fixe

Sud-Ouest du 3 septembre 2018 « Ce n’est clairement pas la fin du téléphone fixe » Orange doit moderniser les technologies d’acheminement des communications sur les lignes téléphoniques dans les prochaines années mais l’opérateur l’assure : le téléphone fixe a encore de l’avenir.  La directrice générale d’Orange France, Fabienne Dulac, détaille les étapes de l’évolution du réseau de téléphonie fixe, dont certains équipements sont obsolètes.  « Sud Ouest » Certains de vos abonnés s’inquiètent de la fin de la téléphonie... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2018

Dysfonctionnement ?

Sud-Ouest du 27 août 2018  « Il a été envoyé au mouroir »  LIBOURNE Jacques Chanet est décédé en octobre 2016 à l’hôpital. Sa famille dénonce des manquements et a déposé une plainte. Une information judiciaire a été ouverte pour homicide involontaire Jean-Claude Chanet ne décolère pas. Cela fera bientôt deux ans que son cousin Jacques est décédé à l’hôpital Robert-Boulin de Libourne et sa rancœur est toujours tenace vis-à-vis des professionnels du milieu hospitalier. « Il avait une pathologie cardiaque grave et ils... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2018

Que c'est beau le progrès !

Les problèmes de réseaux Internet sont connus et reconnus, comment peut-on ne serait-ce qu'envisager de se servir uniquement de ceux-ci comme moyens de communication ?  Ne met-on pas la charrue avant les boeufs ? De plus, tout le monde n'a pas forcément les moyens d'avoir un Smartphone et Smartphone ou pas, lorsque les antennes relais sont en panne (tempêtes...) on fait quoi ? Sud-Ouest du 26 août 2018  Le téléphone fixe classique cessera bientôt d’exister Sur les 20 millions d’utilisateurs du téléphone fixe, 9,4... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2018

Fin du téléphone fixe

Une fois de plus on ne tient pas compte de la ruralité, ni des personnes âgées, ni tout simplement de celles qui n'ont ni les moyens ni forcément envie de changer leurs habitudes... On impose de nouvelles technologies sans concertation. Tout le monde ne possède pas de smartphone et encore moins de ligne internet. Or, pour pouvoir bénéficier de certaines prestations, on doit s'équiper d'appareils qui ne nous conviennent pas. De plus, lorsque les lignes "internet" ne fonctionnent pas, on peut au moins se rabattre sur la ligne fixe... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2018

Choc anaphylactique suite à une piqure de frelon asiatique

Le 7 août dernier nous publions sur notre blog un article dans lequel une jeune femme faisait part de sa colère. En effet, sa maman avait été piquée par une guêpe, se sachant allergique, elle s'était rendue en voiture à la pharmacie (refus de celle-ci de lui faire une piqure). Renvoyée vers les urgences de l'hôpital de Nérac situées à plusieurs kilomètres de là (c'est la maman qui conduisait), le médecin de garde lui demande de se rendre aux urgences d'Agen toujours avec son véhicule. Cette maman et sa fille ont eu beaucoup de... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2018

Centre 15 : Quand personne ne répond

Nous vous proposons de regarder ces deux vidéos édifiantes concernant les appels au SAMU. Ce n'est pas le tout de demander à la population de composer le 15 en cas d'urgence, il faudrait mettre les moyens suffisants pour répondre aux appels. Que l'on ne s'étonne plus que les personnes se rendent directement aux urgences les plus proches. Dans son interview le Docteur Patrick Pelloux parle d'urgences à deux têtes "SAMU - Pompiers" et  de la guéguerre qui les oppose. Il insiste également sur la nécessité de garder les Samus à... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 11:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 août 2018

Ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fasse

Le Lieutenant-Colonel Lendres, Chef du Groupement Nord-Ouest du SDIS 33, et trois autres adjoints démissionnent de leur poste reprochant au Maire de leur commune de ne pas les entendre, de prendre des décisions sans eux, sans concertation ni débat. Leurs démarches pour se faire entendre leur ont valu d'être progressivement mis à l'écart et ils ont perdu le sens de l'utilité de leur rôle et de leur engagement dans le cadre de l'intérêt général. Ils se trouvaient devant des projets actés, sans aucune discussion préalable,... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2018

Peut-on parler de dysfonctionnement ?

L'âge doit-il déterminer l'envoi ou non du SMUR ?  On peut comprendre qu'il n'y ait pas eu de véhicule du SMUR à envoyer sur place au moment des faits, mais nous sommes en 2018, a-t-on totalement oublié l'empathie et le respect de l'être humain ? Ne devrait-on pas avoir des équipes mobiles avec des professionnels de santé à envoyer sur place dans ces cas particuliers afin d'entourer la famille ? La Voix du Nord du 15 août 2018  Drouvin-le-Marais : Sa maman était en train de mourir, le SAMU n’a pas envoyé de... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 août 2018

Dysfonctionnement ?

Cette jeune femme nous fait partager son indignation dans sa vidéo postée sur Facebook que nous vous engageons à regarder jusqu'à la fin. Sa colère est justifiée. Peut-on parler de malchance ? - La pharmacie qui la connaît depuis des années mais refuse de lui faire une piqûre pour éviter un choc anaphylactique, par manque d'ordonnance et lui demande de partir à l'hôpital de Nérac, - Une patiente qui doit elle-même se rendre par ses propres moyens à l'hôpital alors qu'elle peut perdre connaissance à tout moment, - Un SMUR déjà... [Lire la suite]
Posté par j_f_seguy à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]