Franceinfo du 4 octobre 2021 

Réchauffement climatique : les forêts d'Europe font baisser les températures de 2,1 degrés en été

2021 10 04 franceinfo

Les chercheurs ont comparé les relevés de plus de 1 000 microcapteurs placés dans les forêts européennes avec les températures de la météorologie mondiale.

On savait déjà que les forêts avaient un "effet fraîcheur" l’été sous le feuillage. Désormais, on sait de combien de degrés les arbres nous protègent. Une étude parue lundi 4 octobre dans la revue scientifique Global Change Biology et signée par des chercheurs internationaux et par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), établit qu’en moyenne les forêts d’Europe font baisser les températures de 2,1 degrés en été sous le feuillage.

L’idée de cette étude, c’est de mesurer ce que tout le monde sait : que les arbres et la forêt ont un effet isolant. Les chercheurs ont donc comparé les relevés de plus de 1 000 microcapteurs placés dans les forêts européennes avec les températures de la météorologie mondiale. Le résultat est le suivant : la forêt réduit la chaleur d’un peu plus de 2 degrés l’été en moyenne.

Un effet isolant menacé

Cet effet isolant varie selon les secteurs, les essences et les saisons : moins trois degrés par exemple quand il fait chaud au-dessus de la forêt de Compiègne. Jonathan Lenoir, co-auteur de l’étude pour le CNRS, explique que c’est l’effet du feuillage et de la transpiration des arbres : "Par l'activité de pompage raciné, les arbres vont pomper l'eau du sol. Cette eau est relativement plus froide en été que l'air ambiant, elle va transiter par le tronc vers les feuilles et va sortir sous forme de vapeur d'eau qui - au passage - va refroidir l'air ambiant en plus de l'effet d'ombre apporté par le feuillage."

Cet effet isolant est un service supplémentaire rendu par la forêt aux écosystèmes mais il est menacé par le réchauffement climatique. En cas de trop fortes températures, la transpiration des arbres s’arrête et leur santé se dégrade.