Sud-Ouest du 9 septembre 2021

2021 09 09 SO Saucats Pour ou contre le parc solaire géant

Sud-Ouest du 9 septembre 2021 

Horizeo, un projet énergétique géant et des questions 

La plateforme nécessitera de défricher mille hectares de forêt à Saucats (Gironde). Un débat public national commence cette semaine pour présenter et mesurer les enjeux de ce projet hors norme

2021 09 09 saucatsVue du ciel, une partie des 2 000 hectares où le projet Horizeo est envisagé. Le site clôturé est actuellement dédié à l’exploitation forestière et loué pour des activités de chasses privées. GUILLAUME BONNAUD / “S O” 

Les pins de la forêt de Saucats, en Gironde, feront-ils une place à une plateforme énergétique géante et unique au monde par bien des aspects ? C’est le souhait des deux porteurs du projet, les entreprises Engie et Neoen, associées dans cette aventure technologique placée sous le signe des énergies renouvelables. 

Baptisé Horizeo, le projet repousse effectivement l’horizon sur le plan technologique en mêlant plusieurs activités innovantes (lire encadré) liées à l’un des plus vastes parcs photovoltaïques d’Europe d’une puissance d’un gigawatt. L’horizon sera aussi transformé sur le plan paysager puisque l’ensemble s’étendra sur mille hectares en lieu et place de la forêt. Une donnée d’ampleur, difficile à appréhender, tout comme le montant de cet investissement totalement privé évalué à 1 milliard d’euros. 

2021 09 09 saucats0

Contradiction délicate 

À l’heure où les politiques publiques d’aménagement du territoire restreignent drastiquement la consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers au nom de la protection de l’environnement, peut-on dans le même temps s’autoriser à défricher mille hectares de pins au nom de la transition énergétique ? C’est là, sans doute, la contradiction la plus délicate à laquelle devront faire face les maîtres d’œuvre Engie et Neoen lors du débat public national auquel leur projet est désormais soumis. 

Une première réunion publique est organisée ce jeudi à Bordeaux. D’autres suivront au fil de l’automne afin de toucher la plus large audience possible (1). La Commission nationale du débat public (CNDP) dédiée à Horizeo devra ensuite se prononcer sur « l’acceptabilité sociale » de ce projet d’envergure. Autrement dit, il s’agit de prendre la température de l’opinion et d’éviter le risque qu’un jour l’opposition à Horizeo ne se transforme en une nouvelle ZAD, une zone à défendre. On l’a déjà vu ailleurs. 

« On a conscience qu’intellectuellement, il y a un sujet », défriche d’avance Mathieu Le Grelle, directeur du développement Nouvelle-Aquitaine d’Engie et chef et porte-parole du projet Horizeo. « La forêt des Landes, c’est 1 million d’hectares de cultures de pins. Le projet Horizeo, c’est moins de 0,01 % du massif. L’enjeu est important, c’est mille hectares, mais on va les compenser. » 

2021 09 09 saucats1

Pétitions 

Pourquoi ne pas privilégier des espaces déjà artificialisés ? Dans quelle région, sur quelles parcelles, avec quelles essences le reboisement compensatoire se fera-t-il ? Bilan carbone de la production et du recyclage des panneaux ? Il faudra apporter de solides garanties lors du débat public pour convaincre certains responsables politiques locaux échaudés par ce genre de promesses qui accompagnent tous les grands projets. Mais aussi les associations environnementales comme la Sepanso ou tout simplement les 18 000 signataires de la pétition opposés « à la déforestation de 1 000 hectares de pins pour un parc solaire ». 

Les promoteurs d’Horizeo ne manquent cependant pas d’arguments. « On défriche un milieu dit fermé d’un point de vue écologique, avec fougères et pins, et on a créé un milieu dit ouvert où on va avoir plus de biodiversité sous les panneaux solaires. Avec par exemple de la molinie, une espèce pionnière qui vient recoloniser le site. Pendant quarante ans, on va produire de l’énergie verte et compétitive et ensuite on sera prêt à tout démanteler. Le parc est à 100 % réversible. » 

Plusieurs études environnementales ont été lancées. Un diagnostic complet parcelle par parcelle sera mis à la disposition du public. Une demande déjà formulée au printemps par la Communauté de communes de Montesquieu « afin de disposer d’une pleine compréhension du projet », pose au préalable son président Bernard Fath. Lui, comme le président du Département Jean-Luc Gleyze, ne sont pas encore convaincus malgré les retombées fiscales attendues pour leurs collectivités. 

De nouveaux risques 

Dans la commune de Saucats, le Conseil municipal a voté à l’unanimité une délibération de principe pour modifier le plan local d’urbanisme et permettre l’implantation d’Horizeo. Favorable au projet, le maire Bruno Clément relativise l’impact sur le massif forestier « La commune compte 7 200 hectares de forêt. Cela ne va pas altérer l’identité forestière de Saucats. Ces parcelles ne vont pas non plus manquer aux habitants, elles sont clôturées et les activités de chasses privées ne permettent pas que l’on s’y promène. » 

Le maire est en revanche plus inquiet sur la gestion des nouveaux risques. « Mille d’hectares de pins en moins qui ne pompent plus l’eau, cela pose question. Notamment lors des épisodes de pluies diluviennes que l’on a déjà connues. Le risque incendie est la seconde grande interrogation. » Aux porteurs de projet d’apporter des réponses, le débat est lancé. 

(1) « Sud Ouest » et TV7 animeront quatre rencontres sur Horizeo à retrouver à 18 heures sur sudouest.fr et sur tv7.fr, le jeudi 23 septembre : « Quel avenir pour l’électricité en Nouvelle-Aquitaine ? » ; lundi 18 octobre : « Forêt landaise et photovoltaïque » ; mercredi 17 novembre : « Datacenter, où, combien et pour quoi faire ? » ; jeudi 2 décembre : « Agri-voltaïsme, quel avenir ? » 

2021 09 09 saucats2

2021 09 09 saucats3

2021 09 09 saucats4

2021 09 09 SO Un gigawatt solaire n'égale pas un gigawatt nucléaire

2021 09 09 SO Un gigawatt solaire n'égale pas un gigawatt nucléaire2

2021 09 09 SO Un gigawatt solaire n'égale pas un gigawatt nucléaire3

2021 09 09 SO Horizeo à Saucats en Gironde on attend de voir

2021 09 09 SO Horizeo à Saucats en Gironde on attend de voir2

2021 09 09 SO Quatre mois de débat public pour y voir clair