Franceinfo du 17 août 2021 

5.000 hectares ravagés, 900 pompiers mobilisés : ce que l'on sait de l'énorme incendie dans le Var

2021 08 17 var

L'incendie a commencé lundi 16 août dans le sud du Var dans l'après-midi avant de croître toute la nuit, alimenté par un fort vent. 5.000 hectares ont déjà été détruits. 900 pompiers sont mobilisés mais le feu est toujours actif.

Au petit jour, le massif des Maures au nord-est de Toulon a livré la tristesse de son paysage. À 9h ce mardi 17 août, après avoir progressé toute la nuit, l'incendie avait ravagé plus de 5.000 hectares, a indiqué la préfecture du Var qui, dès lundi soir, a ouvert une cellule de crise. Le feu n'est pas fixé et les pompiers luttent encore avec les flammes dans le secteur de la plaine des Maures et du Golfe dans la matinée.

Malgré la mobilisation de plus de 900 pompiers depuis lundi, venant du Var et des Alpes-Maritimes, une centaine d'habitations a été touché par les flammes. Il n'y a pas de victimes à déplorer pour l'instant. De nombreux axes de circulation sont fermés à la circulation : RD33 (Le Luc-Les Mayons), RD75 (Gonfaron-La Garde-Freinet), RD558 (La Garde-Freinet-Grimaud), RD14 (Grimaud), RD2048 (Grimaud), RD27 (La Môle). La préfecture demande également aux habitants de ne pas circuler en voiture entre Bormes-les-Mimosas et le Golde de Saint-Tropez, dans les deux sens. 

Une douzaine de campings ont été préventivement évacués à la Croix Valmer. À Gassin, le village de vacances d'Air France a été évacué. À Grimaud, un camping a été entièrement brûlé. Dans la nuit les vacanciers attendaient sur des terrasses de café à Cogelin de pouvoir rejoindre leurs campings.

Le feu est parti lundi vers 17h45 de Gonfaron au niveau de l'aire d'autoroute des Sigues sur l'A57, à une centaine de kilomètres au nord-est de Toulon. Le mistral soufflait fort, à 70 km/h, et a grandement participé au développement du feu.

2021 08 17 var2

80 pompiers sont alors prépositionnés, notamment à quatre kilomètres de Gonfaron, a expliqué le capitaine Olivier Pecot, responsable pour le Sdis du Var. Quand le feu se déclare, les pompiers filent sur place, mais il est déjà trop tard. Du jamais vu. "La vitesse de propagation de l'incendie est hors norme. Normalement avec ces conditions, un feu se déplace à 1.000 mètres par heure. Là, il se déplacait et même encore cette nuit à 4.000 mètres par heure", affirmait le capitaine.

Très rapidement le feu a galopé vers les communes de Garde-Freinet, Grimaud puis vers la Môle, submergeant dans sa course les 900 pompiers engagés depuis lundi pour lui faire barrage. De nombreux moyens matériels ont également été engagés : sept canadairs, trois dashs et plusieurs hélicoptères.

Selon un bilan donné par les pompiers à 3h du matin dans la nuit de lundi à mardi, le feu avait parcouru plus de 22 km. Il n'est toujours pas maîtrisé ce mardi.

Cet incendie est l'un des plus importants à avoir frappé la région cet été, bien plus destructeur que celui qui a touché la montagne d'Alaric dans l'Aude fin juillet. Plus important incendie de l'été en France, celui-ci avait ravagé quelque 850 hectares au total.

Début août 2020, un incendie avait ravagé 1.000 hectares à Martigues, à l'ouest de Marseille, dans une zone très touristique. Au moins 2.700 personnes, dont de nombreux touristes, avaient dû être évacuées, certaines par la mer.

Sud-Ouest du 17 août 2021 

Var : un violent incendie touche « des milliers d’hectares », des milliers de personnes évacuées et des blessés

2021 08 17 SO Var

Près de 900 pompiers assistés d’une dizaine d’avions ont été déployés pour combattre cet incendie « virulent » au nord-est de Toulon

Plusieurs milliers de personnes, dont des touristes séjournant dans des campings, ont été évacuées préventivement dans le Var dans la nuit en raison d’un incendie de forêt qui fait rage depuis lundi 16 août, a indiqué une porte-parole des pompiers.

D’après le dernier communiqué de la préfecture du Var, ce mardi à 9 heures, « près de 900 sapeurs-pompiers ont été engagés », ainsi que « sept canadairs, trois dashs, le Puma lourd de la Sécurité civile, deux hélicos bombardiers d’eau du département et l’hélico Dragon 83 ».

Conditions défavorables

« Le feu n’est toujours pas maîtrisé à l’heure actuelle », a complété un responsable de la communication des pompiers au poste de commandement installé sur la commune du Luc (Var), ce mardi matin. Les soldats du feu craignent que le sinistre ne se renforce dans la journée : en raison des températures élevées et du mistral, « les flammes ont progressé à 4 km/h alors qu’habituellement c’est 1 km par heure ».

Selon la préfecture, ce mardi matin, 4 000 hectares ont déjà brûlé.

#FeuDeForêt #Var | A 9h
✅Le feu est toujours actif, les personnes évacuées ne doivent pas regagner leur domicile.
✅De nombreux axes de circulation sont fermés, sauf motif impérieux, ne circulez pas entre Bormes-Les-Mimosas et le Golfe de Saint-Tropez.
📄Le communiqué ⤵️ 
pic.twitter.com/dbrNUA88Lq
Préfet du Var (@Prefet83) August 17, 2021

La préfecture du Var a confirmé également l’évacuation de six campings, sur les communes de Gassin, La Croix Valmer et Grimaud, et demandé « de ne pas encombrer les routes autour du Golfe de Saint-Tropez » pour laisser travailler les secours.

Les personnes ont été mises à l’abri dans des salles municipales de la région, notamment à Bormes-les-Mimosas, proche de la résidence d’été du président Emmanuel Macron au fort de Brégançon. Sur cette commune, environ 1 200 personnes sont accueillies dans des gymnases et collèges, selon la mairie.

🔥🔴 16/08/2021 à 22h15 : Catastrophe dans le #Var ! Au cœur de l’incendie dans le massif des #Maures filmé depuis la #GardeFreinet(83) ce soir. Grand courage à nos soldats du feu. Cette vidéo me déchire le coeur. Souvenir de 2003. https://t.co/ybYIxl1l47 pic.twitter.com/salgjlP82O
Météo Côte d'Azur ☀️ (@MeteoCotedAzur) August 16, 2021

240 pompiers devraient les rejoindre mardi, en provenance du Gard, des Alpes-Maritimes, des Alpes de Haute-Provence et des Bouches-du-Rhône. Un centre opérationnel départemental a été activé en début de soirée lundi par la Préfecture.

Des personnes intoxiquées

Selon le préfet du Var, Evence Richard, à nos confrères de France Bleu Provence, « au moins 19 personnes ont été intoxiquées et trois personnes légèrement blessées ». Tout en précisant que ce bilan reste « très provisoire », ce mardi matin.

L’origine du feu demeure inconnue. Interrogé par France Bleu, le procureur de la République de Draguignan a expliqué qu’« à cette heure, rien ne permet d’affirmer qu’il s’agit d’un incendie criminel. Les gendarmes spécialisés dans les recherches des causes d’incendie poursuivent leurs investigations. »

Le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, est attendu sur place dans la matinée, ce mardi.

BFMTV du 17 août 2021 

Les images du gigantesque incendie qui ravage le massif des Maures dans le Var

Un important incendie s'est déclaré lundi en fin d'après-midi sur la commune de Gonfaron, dans le Var. Attisé par le vent, le feu s'est très rapidement propagé jusqu'à la Garde-Freinet. Plus de 750 sapeurs-pompiers ont été déployés. 4000 hectares de forêt ont déjà brûlé.

Franceinfo du 16 août 2021

Var : un important incendie menace plusieurs quartiers

Un important incendie s'est déclaré dans le Var lundi 16 août près de la commune de Gonfaron. De gros moyens sont déployés sur place comme l'indique la journaliste Alexandra Lay.