Sud-Ouest du 8 juillet 2021

2021 07 08 SO Covid une nouvelle vague d'inquiétude

 

Sud-Ouest du 8 juillet 2021 

Face à une quatrième vague, la digue de la vaccination 

La hausse du nombre de cas de coronavirus inquiète. Le gouvernement appelle à une vaccination « massive » et n’exclut pas de nouvelles restrictions

2021 07 08 vagueEn Nouvelle-Aquitaine, des centres de vaccination mobiles sillonnent les routes, comme ici dans les Landes. THIBAULT TOULEMONDE / “SUD OUEST 

Le variant Delta va-t-il gâcher notre été ? C’est en tout cas la mise en garde du gouvernement hier, à l’issue d’un nouveau Conseil de défense sanitaire. La France n’est pas à l’abri d’une « quatrième vague rapide », a averti Gabriel Attal. La faute à la progression du variant Delta qui représente aujourd’hui 40 % des contaminations dans le pays. La part de ce variant « plus agressif » et « extrêmement rapide » « a doublé chaque semaine depuis trois semaines », a rappelé le porte-parole du gouvernement. Dans la région, il est particulièrement présent dans les Landes (85,4 % de tests positifs criblés), où les premiers cas et clusters avaient été détectés dès la fin mai. 

Retournement de tendance 

Conséquence : le nombre de cas de Covid-19 repart à la hausse en France : + 20 % en l’espace de sept jours. Mardi, Santé publique France (SPF) a dénombré 3 585 cas confirmés en 24 heures, le chiffre quotidien le plus élevé depuis le 12 juin. Même tendance du côté du taux d’incidence (+ 21 %). Plus inquiétant, cet indicateur a quasiment doublé dans la tranche d’âge des 20-29 ans. Au total, 11 des 13 régions métropolitaines voient leur taux d’incidence augmenter. La Nouvelle-Aquitaine n’échappe pas à la règle : 20,5 cas pour 100 000 habitants au 3 juillet contre 15,2 au 26 juin d’après les données de SPF. Le département des Landes est, quant à lui, repassé mardi sous le seuil d’alerte. « L’épidémie gagne à nouveau du terrain, conclut Gabriel Attal. Le retournement de tendance se confirme. » 

Une crainte formulée aussi par Éric Caumes, pour qui le nombre de cas va encore augmenter dans les semaines à venir. « C’est une évidence », a réagi sur CNews le chef du service infectiologie de la Salpêtrière qui prédit une « quatrième vague inéluctable dès la rentrée, peut-être même avant […]. On va repartir vers les mêmes soucis », évoquant un possible retour du port du masque en extérieur, du couvre-feu… 

2021 07 08 vague2

Des rendez-vous vacants 

Une clé pour éviter cela : la vaccination « massive », alors que la campagne ralentit ces derniers jours. « Avec la vaccination, nous avons une chance de maintenir le contrôle de l’épidémie », a souligné Gabriel Attal. Il évoque une « carte maîtresse » pour ne pas suivre la même trajectoire que d’autres pays européens prenant l’exemple du Royaume-Uni qui connaît une hausse exponentielle des cas, ou du Portugal qui réimpose par endroits un couvre-feu. « Chacun peut prendre part à l’épreuve d’immunité collective », a exhorté le porte-parole. 

Depuis le début de la campagne de vaccination, 34 894 204 personnes ont reçu au moins une injection (soit 51,8 % de la population) et 25 357 161 ont désormais un schéma vaccinal complet (37,6 % de la population). En Nouvelle-Aquitaine, toujours dans le Top 3 des régions où l’on vaccine le plus, 56,8 % de la population a reçu au moins une dose, et 39,64 % sont entièrement vaccinés. La palme revient aux Pyrénées-Atlantiques (44,9 % de la population y est entièrement vaccinée, l’un des plus forts taux en France). 

Mais il faut accélérer encore pour espérer atteindre l’immunité collective. Depuis le début de la semaine, un frémissement est constaté dans les prises de rendez-vous avec un bond de 40 % lundi par rapport aux sept jours précédents. La semaine passée, deux millions de rendez-vous ont été pris, en hausse de 5 %, et 127 000 premières injections sont prises par jour en moyenne (+9%), d’après les données de Doctolib. « Il faut que ce retour vers la primovaccination se confirme et se poursuive », espérait mardi le ministère de la Santé. Car de nombreux rendez-vous restent vacants. Et l’objectif est de parvenir à 35 millions de schémas vaccinaux complets d’ici fin août. 

En attendant, un Conseil de défense sanitaire doit à nouveau se tenir lundi. Il pourrait être question de nouvelles décisions. Dans les Landes, la préfecture annonçait dès hier soir que des mesures de restriction déjà en place étaient prolongées jusqu’au 21 juillet.

2021 07 08 SO La circulation du variant Delta progresse de manière exponentielle en France

2021 07 08 SO La circulation du variant Delta progresse de manière exponentielle en France2

2021 07 08 SO La circulation du variant Delta progresse de manière exponentielle en France3

2021 07 08 SO En Catalogne la situation s'est dégradée très rapidement

2021 07 08 SO En Catalogne la situation s'est dégradée très rapidement2

2021 07 08 SO En Catalogne la situation s'est dégradée très rapidement3

2021 07 08 SO De nouveaux créneaux de vaccination

2021 07 08 SO Annick mobilisée sans réserve contre le Covid-19

2021 07 08 SO Annick mobilisée sans réserve contre le Covid-192