Sud-Ouest du 3 juin 2021

2021 06 03 SO Numéro d'urgence et fixes victimes d'une panne chez Orange

La Dépêche du Midi du 3 juin 2021

Panne des numéros d'urgence : un mort et deux AVC en France, faute de pouvoir joindre les secours

2021 06 03 la dépêche

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin dénonce des dysfonctionnements "graves et inacceptables" après l'impossibilité de joindre les services d'urgences en France, mercredi 2 juin dans la soirée.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a fustigé des "dysfonctionnements graves et inacceptables" après la panne chez l'opérateur Orange qui a perturbé les numéros de secours mercredi soir et pourrait avoir causé la mort de trois personnes, dans le Morbihan et à La Réunion. Le PDG d'Orange Stéphane Richard a été convoqué à 9h00 au ministère de l'Intérieur pour donner des éclaircissements au gouvernement sur la panne, a ajouté le ministre, lors d'un point presse.

Un décès et deux AVC

Une personne souffrant d'une "maladie cardiovasculaire" "serait décédée" dans le Morbihan, faute d'avoir "pu joindre les services de secours à temps" à cause de cette panne, a précisé le ministre de l'Intérieur. "Deux autres accidents cardiovasculaires" ont eu lieu à la Réunion", a ajouté Gérald Darmanin, "mais je ne peux pas dire si le temps (avant l'arrivée des secours, NDLR) a été particulièrement long et s'il est imputable à ce numéro d'urgence". L'entourage du ministre a précisé que ces deux "accidents" s'étaient soldés par la mort des patients. "Ce qui est sûr, c'est que les personnes ont témoigné qu'elles ont essayé d'appeler plusieurs fois et qu'elles n'ont pas réussi tout de suite à avoir des opérateurs", a expliqué Gérald Darmanin.

Une panne de 6 heures 

Une panne d'un équipement chargé d'acheminer les appels a entravé massivement l'accès aux numéros d'urgence (15/17/18/112) et aux lignes fixes mercredi entre 18 heures et minuit, et de nombreux services de secours étaient difficiles à joindre à travers la France. 

Réseau toujours sous surveillance

Le réseau "fonctionne depuis minuit" mais reste "sous surveillance", a dit Orange ce jeudi. "Nos concitoyens doivent désormais retourner vers les numéros d'urgence, le 18, le 17, le 15, et s'ils n'y arrivent pas, utiliser les numéros de contournement que nous gardons au moins ce matin", a encore dit Gérald Darmanin. "Nous ferons un point à midi pour savoir si nous mettons fin à ces numéros de contournement", a-t-il dit.

La Dépêche.fr du 3 juin 2021

Fin de la panne des numéros d'urgence : 5 questions pour comprendre ce qu'il s'est passé

2021 06 03 panne

Le dysfonctionnement qui empêchait de joindre les services d'urgence en France a pris fin à minuit. Des numéros alternatifs avaient été mis en place dans chaque département. Gérald Darmanin dénonce des dysfonctionnements "graves et inacceptables".

"Vous avez demandé la police, ne quittez pas..." Police, gendarmerie, pompiers ou Samu sont de nouveau joignables ce jeudi matin : de nombreux services de secours étaient difficiles voire impossibles à joindre dans toute la France depuis la fin de la journée mercredi soir. La Dépêche fait le point sur la situation.

    • Quel est le problème ?

Une panne a affecté les numéros d'urgence 15 (Samu), 17 (police/gendarmerie), 18 (pompiers) et 112 (numéro européen d'urgence). Elle a débuté mercredi 2 juin vers 18 heures. Les numéros d'urgence étaient très difficiles voire impossibles à joindre. "Les gens ne parvenaient pas à accéder au service, des appels n'arrivaient pas, d'autres se coupaient en pleine conversation", explique François Braun, président du syndicat Samu-Urgences de France.

    • Quelle est l'origine de la panne ?

La panne provient de chez Orange. "Un incident technique sur un routeur perturbe fortement la VOIP, les appels par internet, dans certaines régions", expliquait le service de presse de l'opérateur téléphonique dans la soirée. Olivier Véran, le ministre de la santé, a indiqué au 20 heures de TF1 que la panne était "manifestement due à un problème de maintenance". L'hypothèse d'un piratage informatique est exclue par Orange.

    • La panne est-elle totalement résolue ?

Orange indique que les services d'urgence sont de nouveau accessibles depuis minuit. Le réseau reste "sous surveillance" notamment avec "la montée en charge des prochaines heures", a précisé un porte-parole de l'opérateur. Une réunion de crise s'est tenue ce jeudi matin, a annoncé Matignon. Jean Castex, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et le secrétaire d'Etat au Numérique Cédric O, en déplacement à Tunis, ont interrompu leur voyage pour rentrer à Paris dans la nuit. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin dénonce des dysfonctionnements "graves et inacceptables".

Des appels vitaux ont-ils échoué ?

Une personne souffrant d'une "maladie cardiovasculaire" "serait décédée" dans le Morbihan, faute d'avoir "pu joindre les services de secours à temps" à cause de cette panne, a annoncé Gérald Darmanin. "Deux autres accidents cardiovasculaires" ont eu lieu à la Réunion", a ajouté le ministre de l'Intérieur, "mais je ne peux pas dire si le temps (avant l'arrivée des secours, NDLR) a été particulièrement long et s'il est imputable à ce numéro d'urgence". Ces deux AVC se sont soldés par la mort des patients. Cette panne massive a vivement inquiété les secouristes puisqu'en temps normal, en France, le SAMU reçoit un appel par seconde. Il y a eu un véritable problème de mise en danger d'autrui", a estimé sur BFMTV Patrick Pelloux, le président de l'Association des médecins urgentistes de France (Amuf).

    • Une telle panne a-t-elle déjà eu lieu ?

En France, c'est la première fois qu'une panne si massive se produit pour joindre les services d'urgence. En Belgique, une panne informatique de l'opérateur téléphonique Proximus avait perturbé les numéros d'urgence toute une nuit début janvier.