Sud-Ouest du 13 mai 2021

2021 05 13 SO Recul incontestable du Covid-19 en région

2021 05 13 SO Recul incontestable du Covid-19 en région2

2021 05 13 SO Variant indien les vaccins à ARN messager semblent efficaces

 

2021 05 13 SO Ce qu'il faut savoir sur le pass sanitaire

Sud-Ouest du 13 mai 2021 

Pass sanitaire : comment cela va-t-il fonctionner ? 

Le futur pass sanitaire s’appliquera à compter du 9 juin pour les rassemblements de plus de 1 000 personnes. Trois types de documents sont acceptés

2021 05 13 pass sanitaireLa certificat du pass sanitaire pourra être accessible via un QR code sur l’application TousAntiCovid. AFP

Le projet de loi du gouvernement incluant le pass sanitaire a finalement été adopté, dans la nuit de mardi à mercredi, malgré d’âpres négociations et un deuxième vote nocturne. Mais en quoi consiste exactement ce pass sanitaire, et comment doit-il s’appliquer ? On fait le point. 

1 Un pass sanitaire pour quoi faire ? 

La mesure s’inscrit dans le processus d’allègement des restrictions sanitaires. L’objectif est de renouer avec des activités qui rassemblent un nombre important de personnes tout en limitant le risque de propagation du virus. Concrètement, il pourra être demandé pour tout événement rassemblant plus de 1 000 personnes, à savoir les concerts, les festivals, les rencontres sportives, les salons et foires, etc. 

En aucun cas, ce pass ne sera obligatoire dans la vie quotidienne des Français. « On ne l’exigera pas dans les lieux de travail, d’enseignement, dans les services publics, les musées, les bibliothèques, les grands magasins, les marchés, les lieux de vacances ou encore les lieux de cultes », a redit le Premier ministre Jean Castex lundi. Les restaurants ne sont pas non plus concernés. 

Pour les voyageurs, il pourra s’appliquer « aux personnes souhaitant se déplacer à destination ou en provenance du territoire français », précise le projet de loi adopté hier. 

Ce pass pourrait également servir pour se rendre dans les pays de l’Union puisque l’objectif est de l’harmoniser avec son homologue européen, qui devrait bientôt voir le jour. Ce dernier, la Commission européenne le veut opérationnel avant la fin juin. La France et Malte sont les deux premiers pays à tester depuis lundi l’interopérabilité du système. 

2 Un pass sanitaire àpartir de quand ? 

Le pass sanitaire s’appliquera dès le 9 juin, date de la deuxième étape de la levée des restrictions sanitaires. C’est en effet à ce moment que la jauge des établissements recevant du public sera élevée à 5 000 personnes. Le pass sera exigé au-delà de 1 000 personnes pour les salles de spectacle, salles des fêtes et salles polyvalentes, ainsi que les enceintes sportives et les cinémas. Sachant que ces lieux seront par ailleurs limités à 65 % de leur capacité totale. Autant dire que peu de cinémas dans l’Hexagone devront appliquer cette mesure. 

À partir du 30 juin, il n’y aura plus de jauge maximale et les infrastructures pourront accueillir à 100 % de leur capacité. C’est aussi à cette date que pourront reprendre les concerts debout avec un plafond de participants fixé par le préfet. Mais le pass sanitaire sera toujours en vigueur au-delà de 1 000 personnes, et ce jusqu’à nouvel ordre. 

On précisera à ce titre que la période de transition, durant laquelle des restrictions de libertés dépendent du gouvernement, a été écourtée jusqu’à fin septembre, plutôt que fin octobre, mardi soir, lors du vote du texte. 

Concernant les discothèques, rien n’indique qu’elles pourront rouvrir au 1er juillet avec les pass sanitaires, contrairement à ce qui avait été annoncé mardi par certains médias. Même si le Modem semble faire pression en ce sens, aucune décision n’a encore été prise. Le gouvernement a seulement annoncé une « clause de revoyure » en juin. 

3 Un pass sanitaire sur quel support ? 

Concrètement, toute personne en mesure de prouver qu’elle a été vaccinée, qu’elle a déjà eu le Covid (et est, en théorie, immunisée) ou qu’elle n’est pas porteuse du virus pourra participer à des évènements rassemblant plus de 1 000 personnes. 

Un résultat de test négatif, un certificat de rétablissement du Covid ou une attestation de vaccination pourront donc faire office de pass, selon le site du gouvernement. 

Les autorités françaises et européennes misent sur un système de QR code à scanner, pour vérifier efficacement et rapidement ces documents. Un gain de temps dans les files d’embarquement à l’aéroport ou à l’entrée d’un festival par exemple. Depuis le 3 mai, tous les certificats de vaccination délivrés en France, y compris sous leur forme papier, arborent les petits carrés noirs et blancs caractéristiques de ce QR code. 

Pour les personnes qui auraient reçu toutes leurs doses avant le 3 mai, elles devront récupérer, si elles le veulent, l’attestation avec QR code à partir de la mi-mai sur leur espace personnel de l’Assurance maladie, précise « Le Figaro », citant une source gouvernementale. 

L’application TousAntiCovid proposera une version numérique de ce pass en permettant de stocker sur un « carnet » virtuel les différents certificats d’une personne, mais aussi ceux de ses enfants ou de personnes dont elle a la charge. Il suffit pour cela de scanner le code QR de la version papier.

2021 05 13 SO Le certificat sanitaire européen devrait être opérationnel en juin

2021 05 13 SO Vacci'bus dans 7 communes d'ici le 21 mai

2021 05 13 SO Les lycéens confinés juste avant le bac