Sud-Ouest du 23 mars 2021 

La Maison du don manque de plasma 

La crise sanitaire a changé la donne en matière de générosité dans le département. La Maison du don, au CHU de Pellegrin, lance un appel face au manque de donneurs

2021 03 23 la maisonActuellement, la Maison du don enregistre une trentaine de dons de plasma quotidiennement quand il lui en faut au minimum 60 par jour. THIERRY DAVID / “ SUD OUEST ” 

Avec ses 24 lits, la Maison du don du CHU de Pellegrin, rénovée et agrandie en 2019, est l’une des plus importantes de France. Ce lundi 22 mars, au matin, quelques donneurs sont déjà présents pour donner leur sang : qu’il s’agisse de don de sang total, de plaquettes ou de plasma. 

Comme Caroline, 47 ans, à la tête de deux salons de coiffure et de groupe A - : « J’ai donné pour la première fois mon sang lors du premier confinement, parce que j’avais le temps ! On m’a rappelé depuis mais je ne suis revenue qu’aujourd’hui, à mon initiative, car je suis en congé. C’est une action importante et j’ai un groupe sanguin plutôt rare. » 

Samuel a 44 ans, il est malvoyant et bénévole à l’Unadev (Union nationale des aveugles et déficients visuels). Du groupe B +, il fait des dons de plasma « depuis une dizaine d’années et cinq à six fois par an. 

C’est un peu contraignant car il faut compter deux heures entre la partie administrative et le prélèvement, il faut éviter le sport et l’alcool la veille et les jours suivants mais on contribue à sauver des vies, aider des malades donc je le fais ! » 

2021 03 23 la maison2

Baisse des dons en 2020 

Comme d’autres Maisons du don, celle de Bordeaux a connu une « chute brutale des dons du sang lors du premier confinement, en mars 2020, car il y avait une incertitude sur le fait de pouvoir se rendre ou non à l’hôpital. 

On était ainsi à moins 30 % les 16 et 17 mars, donc il y a eu un appel national le 18 mars pour rassurer les gens et les inciter à continuer à donner leur sang », raconte le Dr Fabien Lassurguère, responsable régional des prélèvements de Nouvelle-Aquitaine. 

Malgré cet appel, lors de la collecte d’avril dernier, avec le Rotary Club, « nous n’avons eu que 500 donneurs quand habituellement nous en recevons près de 1 700 en deux jours. Cette année, nous en attendons 700 ». (1) 

La crise sanitaire a aussi fait perdre à la Maison du don les collectes d’enseignement (provenant des lycées et des universités) et les collectes d’entreprises « avec la généralisation du télétravail ». 

Les équipes se sont donc tournées vers les communes, se sont réorganisées et ont parfois déprogrammé des opérations. « Finalement, fin 2020, il ne nous manquait que 1 000 poches de sang sur un objectif d’environ 250 000 », poursuit le Dr Lassurguère. 

Recherche de groupes AB 

Malgré tout, aujourd’hui, après avoir privilégié les poches de sang, la Maison du don est en manque de dons de plasma. « Les besoins sont importants. Nous avons environ 30 dons de plasma quotidiens en ce moment quand il nous en faut au minimum 60 par jour. On recherche particulièrement les groupes AB, même si tout le monde est le bienvenu ! » 

Plus contraignant, le prélèvement de plasma dure une heure quand celui de sang total ne dure que dix minutes. « Et on ne peut donner du plasma (et des plaquettes) que jusqu’à la veille de ses 66 ans, quand le don de sang total peut se faire jusqu’à la veille de ses 71 ans », détaille le Dr Lassurguère. 

Bonne nouvelle toutefois : le don de plasma peut se faire jusqu’à 24 fois par an, contre seulement huit fois par an pour un homme et quatre fois par an pour une femme pour le don de sang total. 

« Pas de sang artificiel » 

Si actuellement les besoins restent stables dans la région, le Dr Fabien Lassurguère et sa collègue, le Dr Océane Descharmes, responsable de la Maison du don et des collectes de la Gironde, préfèrent anticiper. 

« Chaque jour, 1 000 poches de sang sont nécessaires en Nouvelle-Aquitaine et 10 000 au niveau national. Et comme le sang artificiel n’existe pas, que nos donneurs vieillissent ou peuvent développer des pathologies incompatibles avec le don du sang, il nous faut toujours renouveler notre liste de donneurs. » 

Chaque donneur peut venir donner son sang, sur rendezvous (mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr) à la Maison du don, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 18 h 30 et le samedi, de 8 à 13 heures. 

(1) La collecte avec le Rotary Club est prévue les 1 er et 2 avril, à la mairie de Bordeaux