2020 10 27 SO Chez nous aussi couve le couvre-feu

Sud-Ouest du 27 octobre 2020 

Le couvre-feu ou l’ombre du reconfinement 

COVID-19 Instauré depuis samedi dans les Pyrénées-Atlantiques, le couvre-feu a des conséquences sur le quotidien. Aperçu de ce qui attend très certainement les autres départements de la région

2020 10 27 couvre-feuÀ Pau, les bars sont fermés pour au moins trois semaines. PHOTO ANNA PAUL 

"Rue déserte, dernière cigarette. Plus rien ne bouge. À 21heures, les avenues des villes des Pyrénées-Atlantiques sont vides. Depuis vendredi, minuit, le 64 est classé en zone de couvre-feu, tout comme la Haute-Vienne. En Nouvelle-Aquitaine, seuls ces deux départements sont concernés par cette mesure. Certainement plus pour très longtemps. Cet air de déjà-vu laisse planer le spectre d’un deuxième confinement, total ou partiel (lire ci-dessous). «Autant en profiter, on ne sait pas de quoi demain sera fait», réagit Sarah, devant son tartare, à la terrasse d’un restaurant à Pau. Il est 18h45. 

Les Basques et les Béarnais essuient les plâtres. Leur quotidien n’est plus tout à fait le même dans des villes où les bars sont fermés, où on dîne dès 18h30 et où il est impossible de s’asseoir en terrasse pour prendre une bière ou un café. Le préfet Éric Spitz avait le choix d’appliquer ou non la liste exhaustive des contraintes optionnelles liées à l’état d’urgence sanitaire. Il a choisi les plus sévères. Avec un taux d’incidence toujours en hausse – 339 pour 100000 habitants hier – plus question de tolérance. Et la vie n’est plus tout à fait la même."...

2020 10 27 couvre-feu 2

 

2020_10_27_SO_Le_couvre_feu_ou_l'ombre_du_reconfinement

2020 10 27 SO Cet été Delfraissy avait vu juste

 

2020 10 27 SO Le compte à rebours est lancé

2020 10 27 SO Comment l'épidémie a été contrôlée jusqu'ici dans la région

2020 10 27 SO Comment l'épidémie a été contrôlée jusqu'ici dans la région2

2020 10 27 SO Comment l'épidémie a été contrôlée jusqu'ici dans la région3

2020 10 27 SO Covid 4 patients de Saint-Etienne arrivés à Bordeaux

2020 10 27 SO Editorial les risques du confinement

2020 10 27 SO Editorial les risques du confinement2

Sud-Ouest du 27 octobre 2020 

Covid : en direct de la plateforme contact tracing 

ÉPIDÉMIE La CPAM de Gironde héberge la plateforme contact tracing 7 jours sur 7. Mission des conseillers : appeler les patients positifs au Covid et leur entourage. Une véritable fourmilière

2020 10 27 CPAMChaque jour, ils sont 60 conseillers de la CPAM sur la plateforme contact tracing, avec pour mission de casser lachaîne de contamination du virus. PHOTOS FABIEN COTTEREAU/« SUD OUEST » 

"La douce Romane, 23 ans, assise bien droite devant son écran d’ordinateur. À la manière d’une téléconseillère, elle porte un casque et parle d’une voix, disons, «sous contrôle». 

Il est 14 h 30 ce lundi et elle appelle son 40e bénéficiaire. «Bonjour Monsieur, ici la CPAM de Gironde, vous avez été mentionné comme étant une personne contact d’un patient positif au Covid. Pouvezvous me donner le jour du dernier contact avec cette personne positive? Avez-vous rencontré des gens depuis, en collectivité, chez vous? Avez-vous voyagé hors du département ? Êtes-vous en isolement ? » 

À l’autre bout du fil, l’homme est conciliant, il se confinera chez lui, bien sûr. Romane lui annonce qu’il recevra un SMS pour lui indiquer où faire le test. La conversation dure environ 5 minutes. « Si vous ne pouvez vous mettre en télétravail, je vous envoie la procédure pour vous déclarer en arrêt maladie.» 

Plus de 300 conseillers 

Instaurée en mai dernier, la plateforme de contact tracing de la CPAM de la Gironde assure une mission clé de santé publique. Une armée de conseillers (116 en CDD et 200 en CDI) appellent et informent, dans un délai très court, tous les patients diagnostiqués positifs au Covid, mais aussi leurs cas contacts. Objectif: casser les chaînes de contamination du virus."...

2020 10 27 CPAM2

2020_10_27_SO_Covid_en_direct_de_la_plateforme_contact_tracing