Sud-Ouest du 3 août 2020

2020 08 03 SO Incendie en Californie

 

Franceinfo du 3 août 2020 

Etats-Unis : les pompiers peinent à contenir un incendie à l'est de Los Angeles 

Dimanche soir, le feu n'était maîtrisé qu'à 5%. Plus de 8 000 hectares sont partis en fumée depuis vendredi.

2020 08 03 californieL'incendie de l'"Apple Fire", le 1er août 2020 à Banning (Etats-Unis). (JOSH EDELSON / AFP) 

Des milliers de pompiers californiens combattent, dimanche 2 août, un incendie menaçant de nombreux habitants près de la ville de San Bernardino, à une centaine de kilomètres à l'est de Los Angeles (Etats-Unis). L'"Apple Fire" qui s'est déclaré vendredi en fin d'après-midi a déjà ravagé plus de 8 300 hectares dans la Cherry Valley et la forêt nationale de San Bernardino, dans le sud de la Californie. 

La fumée se dégageant de la végétation calcinée était visible à des kilomètres à travers la région, poussant le département de gestion de la qualité de l'air de la côte sud à émettre une alerte samedi soir. Au moins 2 600 foyers et près de 7 800 personnes ont dû être évacuées et les pompiers n'étaient pas en mesure d'annoncer quand les habitants pourraient revenir chez eux. A 19 heures, heure française, plus de 1 300 soldats du feu, assistés d'hélicoptères, de camions et de bombardiers, étaient déployés dans la zone. 

Après avoir réussi à contenir 12% de l'incendie en début de journée, le feu n'était plus contenu en début d'après-midi et continuait à grossir. En soirée, les pompiers ont repris un peu de terrain, contenant 5% de l'incendie. Aucune victime n'a été signalée pour le moment, les dégâts se limitant à deux immeubles et une maison. Une enquête est en cours pour déterminer l'origine du feu, qui pourrait être criminelle. 

Franceinfo du 2 août 2020  

Californie : 8 000 personnes évacuées à la suite d'un incendie 

Des incendies ravagent sévèrement la Californie (États-Unis). En quelques heures seulement, le feu a triplé de volume dans la forêt nationale californienne à l’est de Los Angeles. Des milliers d'habitants ont été évacués.

L’horizon est à peine visible, couvert par d’épaisses fumées. La forêt est devenue un immense brasier à l’est de Los Angeles (Californie). Près de 400 pompiers mobilisés luttent depuis le samedi 1er août contre des flammes gigantesques. Un incendie rendu incontrôlable par la sécheresse et les fortes chaleurs. 4 800 hectares de forêt sont partis en fumée. 

Des habitants menacés 

À certains endroits, des quartiers d’habitation entiers sont menacés. Les bombardiers se relaient sans interruption. "C’était impressionnant de voir autant de flammes s’approcher de la maison, témoigne une habitante. Quand la broussaille brûlait, le feu atteignait sept mètres de haut." Au total, 8 000 personnes ont déjà été évacuées, aucun blessé n’est à déplorer à l’heure actuelle.