Franceinfo du 25 février 2020 

Incendie sur le Mont Aigoual : 70 hectares parcourus, le feu n'est toujours pas fixé

mont aigoualUne cinquantaine d'hectares ont déjà été parcourus par les flammes. / © T. Vidal 

L'incendie qui s'est déclaré lundi sur le Mont Aigoual (Gard) n'est toujours pas maîtrisé par les pompiers ce mardi matin.. Soixante-dix hectares ont déjà été parcourus par les flammes.  Le vent fort sur place empêche l'intervention de moyens aériens type Canadair. 

Après un premier incendie dimanche, un second s'est déclenché lundi sur le Mont Aigoual. A la tombée de la nuit, les pompiers ont dû interrompre leur intervention car leurs conditions de travail sont dangereuses. "Le secteur est très escarpé, compliqué et dangereux", explique le commandant des opérations de secours (COS).

« Le secteur est très escarpé, compliqué et dangereux »

"L'incendie reste très préoccupant en zone haute vers l'Hort de Dieu et en zone basse au dessus de Mallet. Les pompiers sont positionnés sur ces deux zones pour protéger à la fois l'arboretum et les maisons et habitants des Bressous notamment," s'inquiète le maire Thomas Vidal, maire de la commune nouvelle de Val-d'Aigoual. Le sentier des 4000 marches a été fermé à la demande des sapeurs pompiers.
 
L'incendie a parcouru 70 hectares de végétation, composée de chênes et de genêts purgatifs et menace encore plusieurs centaines d'hectare. 

« Les pompiers vont devoir lutter toute la journée » 

Au petit matin, ce mardi, les pompiers se mobilisent de nouveau après une surveillance toute la nuit. Ils comptent sur l'appui d'un hélicoptère de la sécurité civile qui va leur permettre de mieux appréhender la zone. Le feu n'est toujours pas fixé et une cinquantaine d'hectares de végétation ont déjà parcouru cette partie des Cévennes (Gard). "Les pompiers vont devoir lutter toute la journée", assure le C.O.S.

aigoual

 

Températures élevées et vent fort 

Les températures élevées (il a fait jusqu'à 25 degrés dans le département, à Nîmes précisément, record battu) et le manque d'eau expliquent ses incendies très précoces en ce début d'année alors que le Mont Aigoual devrait être sous la neige. Sur le massif ce mardi, le vent souffle à 100 km/heure, ce qui empêche l'intervention des moyens aériens

Les pompiers insistent également sur la problématique des écobuages: "ils doivent être impérativement déclarés en mairie et aux pompiers".

La chute des températures ce mardi (moins dix dégrés par rapport à hier) devrait aider les secours.