Sud-Ouest du 13 janvier 2020 

Pyrénées-Atlantiques : une année au fer rouge pour les pompiers du 64

sdis 64Quelques véhicules du SDIS 64 au centre de secours principal de Pau. camion de pompier. QUENTIN TOP 

"Après une année 2019 marquée par un conflit interne au Sdis 64, celle à venir s’annonce plus apaisée, mais toujours aussi dense au niveau opérationnel. Le point."... 

..."Réguler le secours à personne 

En attendant, c’est dans les derniers 365 jours que le Sdis 64 a tourné ses yeux le temps de la cérémonie. En 2019, les pompiers des Pyrénées-Atlantiques ont réalisé 41 134 interventions, soit 0,3 % de plus qu’en 2018. Une activité opérationnelle « dense » mais « stable », marquée par plusieurs événements climatiques violents. « La régulation des deux Samu du département se montre nécessaire », précise le directeur-adjoint, le colonel Frédéric Tournay. L’objectif est de toujours mieux réguler le secours à personne, qui représente 77 % de l’activité opérationnelle annuelle.

sdis 64 2

« Les demandeurs ont du mal à changer ces pratiques. Ces petites interventions fragilisent le Sdis lorsque les pompiers doivent intervenir en même temps sur de plus importantes urgences. » Une réponse opérationnelle à flux tendue, surtout lorsqu’on sait que la majorité des interventions ont lieu en journée, « quand les sapeurs-pompiers volontaires travaillent », précise-t-il. D’où l’importance toujours plus forte de recruter des hommes pour dynamiser le territoire. 

Au 1er janvier 2020, le Sdis 64 compte 478 sapeurs-pompiers professionnels, 1 851 sapeurs-pompiers volontaires et 107 agents administratifs. D’ici la fin de l’année, 14 postes supplémentaires de professionnels seront créés dans la cadre du protocole d’accord qui prévoit, au total, la création de 42 postes en quatre ans. 

Pour accueillir au mieux ces anciennes et nouvelles recrues, plusieurs centres de secours et d’incendie seront inaugurés au cours de l’année à venir. À Mirepeix d’abord, qui sera le fruit de la fusion des CIS de Nay et de Coarraze. À Saint-Jean-Pied-de-Port ensuite, qui prendra une nouvelle vocation transfrontalière en lien avec les pompiers espagnols de Navarre, d’Aragon et du Guipuzcoa. Enfin, celui de Lasseube, dont les travaux de construction seront terminés cette année. 

32 nouveaux véhicules 

Le Sdis 64, s’il dépeint un « budget contraint », ne plaisante pas avec le matériel. En 2019, 32 véhicules ont été acquis, soit sept ambulances, deux fourgons pompe-tonne secours routiers, deux camions-citernes ruraux, trois camions-citernes grande capacité, dix véhicules légers et huit utilitaires. Dans le cadre de la convention transfrontalière Alert au financement européen, un poste de commandement dernière génération et une unité légère de sauvetage dédiée au chemin de Compostelle viennent grossir les rangs du parc automobile.

sdis 64 3 Jeudi, dans la cour d’honneur du Sdis 64, un hommage a été rendu aux pompiers français « morts au feu » en 2019. CRÉDIT PHOTO : S.C. 

La litanie de discours s’est achevée par la prise de parole du préfet Éric Spitz, qui a rappelé à tous que, malgré le changement d’année, « la mission des pompiers reste exposée, exigeante et dangereuse ». "...

2020_01_13_SO_Pyrénées_Atlantiques_une_année_au_fer_rouge_pour_les_pompiers_du_64