Gironde Vigilante tient également à rappeler que le Lieutenant-Colonel Lendres a effectivement réorganisé le groupement Nord-Ouest de la Gironde en particulier en supprimant des postes de sapeurs-pompiers professionnels à Lesparre et surtout en enlevant l'ensemble des effectifs de sapeurs-pompiers professionnels à Carcans une partie de l'année pour les éloigner à Hourtin.

Nous n'avons plus qu'à espérer qu'en tant que nouveau commandant du groupement Centre-Ouest de la Gironde, il s'attachera à le réorganiser de la même manière, pour qu'enfin le peu de sapeurs-pompiers qui interviennent sur le groupement Nord-Ouest ne soient plus obligés de renforcer ceux de la Métropole quotidiennement. 

Reconnaissons qu'il y a quand même un bon point : la construction et la rénovation de centres de secours. Mais s'il n'y a pas de sapeur-pompier pour en profiter...

Espérons que le nouveau commandant du groupement Nord-Ouest ne voudra pas lui aussi marquer de son empreinte son passage en poursuivant la réforme engagée par le Sdis 33 ce qui affaiblirait un peu plus nos secours d'urgence.

Sud-Ouest du 14 décembre 2019 

Le commandant des pompiers sur le départ 

SOULAC/LE VERDON Lors de la Sainte-Barbe, samedi dernier, le lieutenant-colonel Éric Lendres a fait le bilan de l’année écoulée et annoncé sa mutation pour la métropole bordelaise

lendres

Samedi dernier, le centre de secours Soulac/Le Verdon, commandé par le lieutenant Nicolas Braz, organisait sa Sainte-Barbe 2019 à Soulac. Une fête empreinte d’une émotion particulière, confiait pour sa part le lieutenant-colonel Éric Lendres, commandant le Groupement Nord Ouest, sur le point de rejoindre la métropole bordelaise (lire ci-contre). 

L’ensemble des personnels du centre – sapeurs-pompiers professionnels et volontaires (SPP et SPV) et jeunes sapeurs-pompiers (JSP) – leurs familles et les autorités ont assisté aux cérémonies. Un défilé sur l’esplanade de la basilique Notre-Dame de la Fin des Terres, sur laquelle se déployait le matériel, a précédé l’office religieux. Xavier Pintat, maire de Soulac et président de la Communauté de communes Médoc Atlantique en charge des relations avec le Sdis 33 (Service départemental d’incendie et de secours), a joué les hôtes de la réception dans la salle socioculturelle. Il a salué « le maillon fort de la chaîne de sécurité » représenté par les pompiers, leurs valeurs de courage au quotidien et dans les épisodes exceptionnels, de dévouement, d’esprit d’équipe et de transmission aux JSP. 

+ 4% d’interventions 

Le lieutenant Nicolas Braz a dressé le bilan de l’activité du centre en 2019 qui a connu une augmentation de 4 % avec quelque 1 200 interventions au total pour les 65 personnels déployés sur les deux casernes. Au 1er janvier prochain, le recrutement de deux SPP portera leur nombre à huit. Quatre SPV ont intégré le centre au cours de 2019. La section des JSP de la Pointe Médoc avec un effectif de 19 jeunes et un encadrement bénévole dynamique a connu une très forte augmentation de recrutement : soit 75 %. 

Le colonel Lendres a réalisé la rétrospective de 2019 au titre du département et du groupement (29 ha détruits par le feu, 9 600 interventions). Il est revenu sur les agressions subies par les sapeurs-pompiers professionnels (57 en Médoc) et l’expérimentation de caméras mobiles. Les pensées de tous se sont tournées vers les hommes morts en interventions.

La partie officielle s’est achevée par des remises de grades et nominations : Alain Audry (vétérinaire) devient lieutenant-colonel; Muriel Tron, infirmière-chef; Christophe Mongolf, adjudant ; Séverine Descoins, sergente et Rémy Eyquem, caporal. 

Remise de médailles Henri Soler et Daniel Rula, médailles or pour 30 ans de service ; Cédric François, médaille de bronze pour 10 ans de service. 

L’orchestration de la soirée était signée des présidents des amicales Thomas Favérial pour Soulac et Thierry Boudassou pour Le Verdon. Pour terminer, le banquet a été servi au Palais des congrès clos pour la première fois par un feu d’artifice surprise. 

Maguy Caporal 

Éric Lendres : un chef au front 

Le lieutenant-colonel Éric Lendres aura marqué son passage dans le Médoc. Il a dirigé le Groupement Nord Ouest de la Gironde (toute la presqu’île du Médoc) durant quatre années, de 2015 à 2019. 

À partir du 1er février 2020, il prendra le commandement du nouveau Groupement Centre Ouest. Une promotion sur l’ouest de la Métropole pour ce chef pompier, humain et toujours disponible, qui aime à dire «qu’il est branché opérationnel ». Dans le Médoc, territoire forestier, Éric Lendres a fait du terrain avec ses hommes. 

En avril 2017, l’officier a dû faire face avec ses équipes à un feu de printemps d’une rare violence et qui se sera étendu sur 1 100 hectares. Avec l’aide des Canadair et une stratégie visant à cadrer les flammes dans un couloir donnant sur des terres agricoles, le chef pompier sera parvenu à arrêter ce vaste incendie. 

Mais le patron du Groupement Nord Ouest se sera aussi attaché à poursuivre la réforme engagée par le Sdis 33 de réorganisation des secours sur son territoire. Il a aussi accompagné tout le travail de modernisation du casernement.

C’est-à-dire un nouveau centre de secours au Porge et à Margaux-Soussans, sans oublier la rénovation des centres de secours de Lesparre et Pauillac. Des chantiers importants qui auront marqué son temps de commandement. 

Julien Lestage