Sud-Ouest du 9 décembre 2019 

Le diagnostic est fiabilisé 

CANCER DU SEIN Comment améliorer encore la détection précoce des cancers du sein ? Une start-up, Hera-MI, utilise l’intelligence artificielle. Dans la région, la clinique Bordeaux-Nord teste ce nouvel outil

le diagnostic est fiabilisé

"Éviter les faux diagnostics. Donc le surdiagnostic. La société Hera-MI booste l’avenir de la radiologie en associant l’intelligence artificielle et les radiologues pour améliorer la détection précoce de cancers du sein. L’outil, qui vient d’obtenir l’autorisation de mise sur le marché, est testé en Nouvelle-Aquitaine, à la clinique Bordeaux-Nord, au cœur de l’équipe du docteur René Gilles, radiologue sénologue. Hera-MI s’est rendu à Bordeaux pour présenter ce nouvel outil plus précis que l’œil humain, et surtout… infatigable. 

« On observe une quarantaine d’images de mammographies chaque jour, certifie le docteur Gilles. L’erreur est humaine et on a beau avoir l’œil aiguisé, il arrive un moment où un détail peut nous échapper. Nous attendons de cet outil une performance encore meilleure. Pour nous, c’est le début d’une nouvelle ère.»"...

2019_12_09_Le_diagnostic_est_fiabilisé