Sud-Ouest du 7 décembre 2019 

Bordeaux : le Café Napoléon en partie détruit

café napoléonPatrick Allary vendredi matin dans sa brasserie qui a brûlé dans la nuit de mardi à mercredi. PH. THIERRY DAVID 

"Un incendie a endommagé dans la nuit de mardi à mercredi le célèbre établissement fondé en 1841. La brasserie restera fermée pendant plusieurs mois. 

L’odeur acre de fumée témoigne encore de l’intensité de l’incendie qui a endommagé, dans la nuit de mardi à mercredi, le Napoléon. S’il n’a pas entièrement détruit l’intérieur de la brasserie historique, les fumées ont, elles, fait beaucoup de dégâts. 

Il ne reste rien ou presque des dorures et de l’éclat de l’établissement fondé en 1841 et situé entre les allées de Tourny et la place des Quinconces, à Bordeaux. Miroirs à l’étain biseautés ainsi que lustres et boiseries sont bien noircis, certaines vitres se sont fendues sous l’effet de la chaleur, les gaines électriques ont fondu, des débris de verre jonchent les mosaïques au sol. Les moulures, elles, seront à refaire. 

« Le gardien de nuit de l’hôtel voisin a été très réactif. C’est lui qui a appelé les pompiers et qui a commencé à éteindre l’incendie », salue Patrick Allary, le propriétaire du café-restaurant jouxtant l’Hôtel des Quatre Sœurs. 

Huit salariés 

Arrivé sur place vers une heure du matin, il n’a pu que constater les dégâts causés par l’incendie parti du radiateur électrique situé près de la porte d’entrée. L’hôtel mitoyen et dont les chambres sont situées juste au-dessus de la brasserie, a été évacué le temps de l’intervention des pompiers. Une soixantaine de clients ont assisté, en pyjama, aux opérations."...

2019_12_07_SO_Bordeaux_le_Café_Napoléon_en_partie_détruit