Franceinfo du 6 décembre 2019  

Australie : plusieurs incendies fusionnent en un "mégafeu" au nord de Sydney  

Les pompiers reconnaissent leur impuissance et en sont réduits à organiser les évacuations d'habitants.

australie plusieurs incendies fusionnentUn feu de forêt à Bobin, à 350 kilomètres au nord de Sydney (Australie), le 9 novembre 2019. (PETER PARKS / AFP) 

"Les autorités reconnaissent qu'elles ne peuvent rien faire. Plusieurs incendies de forêts en Australie ont fusionné en un seul et unique "mégafeu" qui ravage désormais une large zone située au nord de Sydney, ont annoncé vendredi 6 décembre les autorités. Rob Rogers, un responsable des pompiers, a déclaré qu'il y avait "probablement plus de huit feux" qui s'étaient rejoints en un gigantesque brasier s'étendant sur 300 000 hectares, soit une zone longue d'environ 60 km."...

2019_12_06_Franceinfo_Australie_plusieurs_incendies_fusionnent_en_un_mégafeu_au_nord_de_Sydney

Sud-Ouest du 6 décembre 2019 

Vidéo. Plusieurs incendies fusionnent en un « mégafeu » incontrôlable en Australie

plusieurs incendies fusionnentPlus de huit incendies ont fusionné pour former un "mégafeu" devenu incontrôlable au nord de Sydney, réduisant les pompiers à l'impuissance. CAPTURE YOUTUBE / 9NEWS 

« Nous ne pouvons pas arrêter ces incendies », regrettent les pompiers, réduits à l’impuissance face à ces feux devenus totalement hors de contrôle. 

Plusieurs incendies de forêts en Australie ont fusionné en un seul et unique « mégafeu » qui brûle désormais de façon incontrôlée au nord de Sydney. 

Un haut responsable des pompiers de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud, Rob Rogers, a déclaré qu’il y avait « probablement plus de huit feux » qui s’étaient rejoints en un gigantesque brasier brûlant sur 300 000 hectares. Cet incendie fait rage à une heure de route de Sydney, qui ressentait encore vendredi les effets des fumées toxiques.

« Nous ne pouvons pas arrêter ces incendies » 

Rob Rogers a fait état de l’impuissance des pompiers face à l’ampleur du brasier. Les soldats du feu en était réduits à organiser les évacuations d’habitants, à tenter de protéger des habitations et à espérer une fin rapide de la sécheresse et des vents qui contribuent à attiser les flammes. 

« Nous ne pouvons pas arrêter ces incendies. Ils vont se poursuivre jusqu’à ce que les conditions changent, et alors on fera ce qu’on peut pour essayer de les contenir. La meilleure chose à faire est d’essayer de protéger les habitations et les gens » 

Voilà trois mois que des feux font rage en divers points de l’est de l’Australie. Les incendies sont courants à l’approche de l’été austral, mais ils sont apparus très tôt cette année et sont particulièrement virulents. Les chercheurs estiment que le réchauffement climatique contribue à créer des conditions encore plus propices aux feux. 

Literally like a doomshot by my friends #sydneyfires pic.twitter.com/GieyAMgVqI

JessiePeng (@JessiePeng15) December 5, 2019

Mur de flamme 

Plus de 600 maisons ont été détruites et six personnes sont mortes. Le bilan est moins élevé que l’année la plus meurtrière, 2009 (près de 200 morts), mais l’ampleur des zones dévastées est sans commune mesure avec les années précédentes : envrion deux millions d’hectares, soit l’équivalent de la moitié de la Suisse.

De spectaculaires vidéos tournées par des pompiers circulaient ce vendredi, montrant l’avancée d’un mur de flamme devant eux, dans la nuit à Orangeville, à moins de 100 km à l’ouest de Sydney. « La vidéo a été diffusée pour montrer pourquoi vous devez écouter les avertissements des pompiers. Si votre domicile n’a pas été préparé pour la saison des feux de forêts et que vous n’êtes pas sûr d’être capable de le défendre, alors partez immédiatement ». 

Le responsable des pompiers des zones rurales de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons, a annoncé que des pompiers américains et canadiens étaient arrivés en renfort.