Gironde Vigilante publiait sur ce même blog le 2 décembre 2018 dans sa rubrique accueil des visiteurs un commentaire,  suite à l'article du Sud-Ouest du 28 novembre 2018 intitulé : "Landes : les pompiers veulent faire entrer le mot « Sdiscount » dans le dictionnaire". 

"Les sapeurs-pompiers des Landes dénoncent leurs conditions de travail mais en fait, ne peut-on pas y voir une similitude avec ce qui se passe dans notre département ?

Les casernes sont rénovées, mais sont elles-aussi vides. Nos zones rurales sont également désertifiées de sapeurs-pompiers professionnels la nuit, le week-end et les jours fériés. 

Le Sdis de la Gironde peut-il garantir l'égalité des citoyens dans leur droit constitutionnel à être secouru sur le territoire en particulier en ruralité ? Devront-ils se munir d'extincteur et de défibrillateur ? Pourtant, ne financent-ils pas les secours par leurs divers impôts comme les citoyens de zone urbaine ?"

Dans l'article ci-dessous, les sapeurs-pompiers eux-mêmes font la même remarque : "Achetez un extincteur"

On peut donc, à juste titre, se poser la question : Les constatations de Gironde Vigilante, il y a une année, étaient-elles si éloignées de la réalité ?

Sud-Ouest du 5 novembre 2019

2019 11 05 SO Les pompiers haussent le ton sur leurs difficultés 0

2019 11 05 SO Les pompiers haussent le ton sur leurs difficultés2