Sud-Ouest du 26 septembre 2019 

Vidéo. Bordeaux : en immersion avec les pompiers sauveteurs de la Garonne

en immersion 26L'équipe d'astreinte LAURENT THEILLET 

"Sur et sous l’eau, les pompiers s’entraînent avec la Garonne. Plongeurs et sauveteurs font et refont des gestes qui deviennent des automatismes

A chaque fois, la même montée d’adrénaline. Un télex vient de tomber au centre de secours de la Benauge. Un homme est tombé dans la Garonne, depuis la place de la Bourse à Bordeaux. L’alerte été donnée par un passant. Le temps presse, chaque minute compte. Il y a une chance de le sauver. 

Thierry, Cyril et Pierre, sauveteurs aquatiques de surface de garde ce jour-là, se mettent en tenue et filent vers le ponton qui fait face à la caserne. « Code 4 », Christophe, dit Bob l’éponge, a déjà préparé « Gironde I », l’embarcation de reconnaissance et sauvetage de grande capacité, utilisée récemment quand un bateau de croisière fluviale a heurté une pile de sécurité du pont Chaban-Delmas."...

..."« Mais il y a plus d’enjeux encore quand c’est pour de vrai », s’enthousiasme Cyril. « Parce qu’on va aider quelqu’un ». Ils sont pompiers avant tout. Le feu qui les anime, c’est le service au public, le secours aux personnes. Dans un accident de la route, un incendie ou une noyade. « C’est pour ça qu’on est là », ajoute Cyril. Avec le sentiment d’être utile. Plus que lorsqu’ils sont employés comme taxi pour un retour de soirée arrosée…"...

Les chiffres 

5 068 C’est le nombre de pompiers, professionnels (1 869) et volontaires (3 199) que compte le département de la Gironde. En 2018, ils ont réalisé 129 846 interventions. 

22 sapeurs-pompiers professionnels constituent l’équipe départementale des plongeurs. Trois autres sont en formation pour rejoindre l’effectif. Et chacun fera les 1 607 heures réglementaires dans l’année. « Ce sont d’abord des pompiers, puis des plongeurs. » 

50 interventions en 2018 pour les plongeurs des pompiers. Des recherches de personnes dans l’eau, des reconnaissances subaquatiques avec les gendarmes ou policiers et des opérations antipollution. 

15 minutes. C’est le temps maximum d’une plongée lors des entraînements. 

46 pompiers forment l’équipe de sauvetage aquatique de surface à la caserne de la Benauge. Ils sont 217 dans le département. 

300 C’est le nombre de sauvetages aquatiques de surface réalisés l’an passé dans le département. « Une personne à l’eau, c’est pour nous. Pourquoi elle est à l’eau ? Cela regarde les policiers ou gendarmes. »

2019_09_26_SO_Vidéo_Bordeaux_en_immersion_avec_les_pompiers_sauveteurs_de_la_Garonne