Franceinfo du 17 septembre 2019 

Climat : la banquise a perdu 96% de sa surface en 35 ans 

La Nasa vient de diffuser des images de la fonte des glaces en Arctique, rappelant l'urgence d'agir face au réchauffement climatique.

En 2080, les glaces devraient disparaître tous les étés. Sur des images d'animation, la Nasa révèle que la banquise arctique a perdu 96% de sa surface en trente-cinq ans. La tendance ne risque pas de s'inverser et les dernières projections des scientifiques français tablent sur une hausse moyenne de 6 à 7°C d'ici à la fin du siècle. "Seulement après 2040, 2050, l'effet des politiques climatiques qu'on peut avoir maintenant peut se matérialiser en termes d'un moindre réchauffement", estime Olivier Boucher, directeur de cherche au CNRS. 

Une aggravation perceptible à l'échelle humaine 

Cela revient à stopper dès maintenant une croissance économique basée sur les énergies fossiles et diminuer les émissions de CO2. Selon le scénario catastrophe des experts, publié mardi 17 septembre, le réchauffement de l'Arctique et d'une bonne partie de l'hémisphère nord devrait s'aggraver. Une aggravation perceptible à l'échelle d'une vie humaine