Ouest-France du 3 septembre 2019 

REPORTAGE. En Amazonie, le pouvoir brésilien étouffe les incendies

en amazonie le pouvoir brésilienDes pompiers tentent d'éteindre un incendie, dans la région d'Apui, dans l'État brésilien d'Amazonas. | BRUNO KELLY/REUTERS 

"Entre méfiance et hostilité envers les journalistes et musellement des organismes de protection de l'environnement, le gouvernement brésilien tente d'étouffer la crise en Amazonie. 

Une forte odeur de brûlé règne dans les rues d'Apui. Une chape de fumée embrume les alentours de cette municipalité de 22 000 âmes située dans l'Amazonas. Un incendie de plus dans cet État où 6 145 départs de feux ont été comptabilisés au 27 août, selon l'Institut national de recherches spatiales. Le pire mois d'août depuis 1998.

zones de déforestationLa municipalité d'Apui est située dans le sud de l'État d'Amazonas, au nord du BrésiL | INFOGRAPHIE OUEST-FRANCE 

« L'Amazonie n'est pas en feu »continue pourtant d'assurer le président brésilien Jair Bolsonaro, soutenu par une grande partie des habitants de la région. « La presse utilise les incendies pour nuire à l'image du Président. Ce qu'on voit, ce sont des incendies localisés de brûlis agricoles, ce qui n'a rien à voir avec la forêt », assurent plusieurs agriculteurs locaux."...

2019_09_03_Ouest_France_En_Amazonie_le_pouvoir_brésilien_étouffe_les_incendies