Sud-Ouest du 1er août 2019 

Piquée par des frelons asiatiques, une sexagénaire décède 

GRAYAN-ET-L’HÔPITAL La victime, une touriste de 65 ans, aurait eu une réaction allergique, hier

piquée par

Une femme de 65 ans a succombé hier, à des piqûres de frelons asiatiques, à Grayan-et-l’Hôpital, une station balnéaire du Médoc, dans le nord de la Gironde. La cause du décès a été confirmée par l’équipe médicale du Samu qui s’est rendue sur place. Il semble que la victime ait fait une réaction allergique. Les secours ont été alertés vers 17 h 30. La victime, originaire de Morangis, dans l’Essonne, était en vacances dans le département. « Elle avait un petit pied à terre dans la région», explique Jean Nardo, l’adjoint au maire de permanence qui est allé sur les lieux. 

«Son mari était remonté dans la région parisienne. Le drame serait survenu alors que la dame cherchait le compteur d’eau, avec un voisin, pour mettre à jour le dernier relevé. C’est lorsqu’ils ont commencé à chercher la plaque du compteur, situé au fond du jardin, qu’ils ont été attaqués par des frelons. Ils n’ont pas vu de nid, mais des insectes sur un piquet de la clôture. La dame a été piquée. Le voisin aussi. Ce dernier est vite rentré chez lui pour chercher un anti-venin. Quand il est revenu, la victime était allongée au sol, les yeux révulsés. Il lui a tout de suite prodigué les gestes de premiers secours et a alerté les pompiers », poursuit l’élu. 

À l’arrivée des pompiers, l’état de santé de la victime s’était dégradé. Appelé en renfort, le Samu a envoyé sur place une équipe médicale du Smur de Lesparre. Malgré leurs tentatives, la sexagénaire n’a pu être ranimée. Elle a succombé sur place et le médecin du Smur dépêché sur les lieux a confirmé que le décès avait été provoqué par une réaction allergique à des piqûres de frelon asiatique. On ignore combien de piqûres a subi la victime. 

Hier soir, le Service départemental d’incendie et de secours de Gironde, indiquait qu’un nid de frelons avait été localisé sur un poteau électrique, à l’extérieur de la propriété, mais à proximité des maisons. Une équipe spécialisée devait intervenir dans la soirée pour le détruire. Le frelon asiatique aurait été introduit accidentellement en France, en 2004, dans un conteneur de poteries importées de Chine par un horticulteur du Lot-et-Garonne. Depuis, il a colonisé quasi-tout le territoire métropolitain. Il est classé au niveau national dans la liste des dangers sanitaires pour l’abeille domestique. L’été dernier, trois personnes sont décédées, en Normandie, des suites de piqûres de frelons asiatiques.

Sud-Ouest du 31 juillet 2019 

Gironde : une sexagénaire décède après des piqûres de frelons asiatiques

une sexagénaire décèdeLe nid de frelons aurait été localisé sur un poteau électrique. DAVID THIERRY ILLUSTRATION 

Une touriste de 60 ans en vacances dans le Médoc est décédée, en fin d’après-midi, ce mercredi, après avoir été piquée par des frelons asiatiques. La victime aurait fait une réaction allergique. 

Une femme de 60 ans a succombé ce mercredi, en fin d’après-midi, à une attaque de frelons asiatiques, à Grayan-et-l’Hôpital, une station balnéaire du Médoc, dans le nord de la Gironde. La cause du décès a été confirmée par l’équipe médicale du Samu qui s’est rendue sur place. Il semblerait que la victime ait fait une réaction allergique. 

Les secours ont été alertés vers 17h45. La victime, originaire de l’Essonne, se trouvait en vacances chez des amis. Ce serait en allant récupérer du courrier dans la boîte aux lettres, au fond du jardin, qu’elle aurait été attaquée par des frelons asiatiques. 

Pompiers, Samu et gendarmes ont été envoyés sur place. Malgré les efforts des secouristes, la sexagénaire, en arrêt cardio-respiratoire à leur arrivée, n’a pu être ranimée. 

Le nid de frelons aurait été localisé sur un poteau électrique, à l’extérieur de la propriété mais à proximité de maisons d’habitation. Une équipe de pompiers est envoyée sur place, ce mercredi soir, pour procéder à sa destruction.