Sud-Ouest du 13 juin 2019 

La grève aux urgences de l’hôpital Saint-André se durcit 

SANTÉ Hier, une dizaine de soignants du service des urgences se sont mis en arrêt maladie. Ils se disent « épuisés »

hôpital saint-andré

Le personnel des urgences de l’hôpital Saint-André est en grève illimitée depuis déjà plusieurs semaines. Mercredi matin, un tract a été édité par la CGT des urgences de Saint-André et transmis à la direction du CHU de Bordeaux, qui relate l’état d’épuisement du personnel soignant. Dans la journée, une dizaine de soignants étaient en arrêt maladie. Le tract signale donc que « la moitié de l’équipe soignante n’a pu assurer sa prise de poste pour raisons de santé ». 

En grève depuis un mois déjà, les paramédicaux de Saint-André dénoncent un sous-effectif quasi quotidien. L’effectif minimum n’étant que rarement atteint malgré les assignations, la direction pallie le problème par le recours à des professionnels extérieurs, non habitués aux spécificités du service. Les agents s’épuisent chaque jour à prendre en charge dans des conditions anormales les patients.»