Sud-Ouest du 10 juin 2019 

« La passe n’a jamais été aussi dangereuse »Devant la Croix de marins aujourd’hui

la passe n'a jamais étéJean-Marc Dupuch, président de la SNSM de Lège-Cap-Ferret. PHOTO PATRICE BOUSCARRUT 

..."« Sud Ouest » Le jour même de votre assemblée, vous avez appris la disparition aux Sables-d’Olonne de trois de vos confrères. Comment avez-vous réagi ? 

Jean-Marc Dupuch C’est un drame par rapport à une imprudence du pêcheur. Mais la mer est un espace de liberté, on ne peut pas empêcher les navigateurs de partir. 

Justement, la passe nord est dangereuse, comment appréhendez-vous la saison estivale qui arrive ? 

On n’a jamais vu la passe du Bassin aussi dangereuse que cette année. À 90 de coefficient, à marée basse, le banc de sable dans la passe a, par endroits, une profondeur de 2,80 m. Cet été, ça risque d’être infernal. On est surtout inquiets pour les navigateurs étrangers qui ne connaissent pas l’endroit. Il faut absolument appeler le sémaphore avant de la franchir et ne jamais sortir et entrer de nuit. 

Qu’en est-il de l’état de votre équipement ? 

Le Gema aura 30 ans en 2021. Il faut le changer. Mais nous aurons un retard de 18 mois sur notre programme de remplacement. La station devra donc s’employer à maintenir le Gema en bon état d’intervention pour les trois ou quatre ans à venir. On est en train de faire des économies pour cela et la commune a voté un montant de 150 000 euros en compte provision dans cette perspective. Il y a aussi les donateurs, car sans eux, la station ne pourrait pas remplir ses missions de sauvetage.

Avez-vous eu une importante activité de sauvetage en 2018 ? 

Le bilan des interventions met en évidence le pic de l’été du fait de la navigation de plaisance mais aussi de nombreuses interventions d’assistance auprès de la flotte de pêche professionnelle basée à Arcachon. Le Gema est intervenu 28 fois et le semi-rigide SNS 649 est intervenu environ 80 fois. Il y a encore de trop nombreuses alertes sans fondement, par exemple, lors des feux d’artifice."...

2019_06_10_SO_La_passe_n'a_jamais_été_aussi_dangereuse_Devant_la_Croix_de_marins_aujourd'hui