Sud-Ouest du 29 mai 2019 

Les bébés ont besoin de lectures pour pouvoir parler 

PÉDIATRIE Un atelier de lecture à voix haute est mis en place à la maternité

pédiatrie 

"Le constat peut paraître étonnant, mais un bébé de zéro à six mois peut s’intéresser à la lecture d’un livre. Pas pour lire lui-même, bien évidemment, mais, pour peu qu’elle lui parle calmement et chaleureusement, il tourne le regard vers la voix qui lui raconte une histoire, et ouvre la bouche pour émettre des babillements participatifs. Partant du principe que cette écoute du nouveau-né ne pouvait que faciliter sa future acquisition du langage, un groupe d’orthophonistes a d’ailleurs lancé depuis cinq ans en France l’opération «Un bébé, un livre», destiné à faire écouter des lectures aux tout petits. 

La maternité et le service de prévention de la clinique mutualiste du Médoc à Lesparre s’en sont inspirés pour proposer le 18 juin prochain un atelier intitulé « Si petit, et j’aime déjà les livres ». Un projet finalisé sur une année, puisqu’il fait déjà l’objet de deux autres rendez-vous qui auront lieu aux mois de septembre et octobre prochains, avec le soutien de la région Nouvelle-Aquitaine, de l’Agence régionale de santé (ARS), et de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac)."...

2019_05_29_SO_Les_bébés_ont_besoin_de_lectures_pour_pouvoir_parler

2019 05 29 SO C'est de l'attention intelligente