Sud-Ouest du 27 mai 2019 

«La thèse accidentelle privilégiée» 

ENQUÊTE Les investigations ont été confiées à la Sûreté départementale

la thèse accidentelle 1

"Selon de nombreux habitants et témoins rencontrés sur les lieux du sinistre, ce week-end, le feu serait parti d’un bâtiment en travaux situé à l’arrière du numéro14 de la rue Ferrère, avant de se propager à une vitesse fulgurante aux immeubles voisins. Les flammes, de plusieurs mètres de haut, se sont engouffrées dans ce dédale de bâtiments anciens, courant sur les toitures. Et ont ravagé plusieurs édifices en première et seconde lignes de cet îlot bordé par les rues Ferrère, Foy, les allées de Chartres et le quai Louis-XVIII. Un îlot difficile d’accès pour les pompiers. Car c’est au centre de cette sorte de carré, derrière les immeubles en façade, que l’incendie a pris. 

«À ce stade, la thèse d’un incendie à l’origine accidentelle est privilégiée », indiquait hier le procureur de la République de Bordeaux, Marie-Madeleine Alliot, qui s’est rendue sur place, samedi soir. Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers de la Sûreté départementale. Hier, ils ont procédé à de premières constatations depuis l’extérieur des immeubles, l’intérieur restant inaccessible."...

la thèse accidentelle

2019_05_27_SO_La_thèse_accidentelle_privilégiée

2019 05 27 SO Au moins 6 bâtiments détruits dans l'incendie

2019 05 27 SO Tout était sous contrôle

Sud-Ouest du 27 mai 2019 

Après l’incendie, les larmes 

BORDEAUX Certains ont tout perdu. D’autres ignorent quand ils pourront regagner leur logement. Rencontre hier avec des sinistrés de l’incendie rue Ferrère

après l'incendie les larmes

"Assise par terre dans l’entrée du CAPC transformée en point d’accueil pour les sinistrés, Huong Nguyen lance des regards perdus autour d’elle. Sa fille de 7ans est à ses côtés. Une femme entre et se précipite vers elles. C’est Valérie, une voisine. Elle habitait juste en dessous de Huong, au 12 de la rue Ferrère. Les deux femmes s’enlacent et pleurent de longues minutes. Elles ont tout perdu dans le violent incendie qui s’est déclaré samedi, dans ce quartier du centre de Bordeaux, à deux pas des Quinconces. 

D’après un bilan encore provisoire, au moins six bâtiments ont été détruits dans ce sinistre qui n’a fait, heureusement, aucune victime mais de très importants dégâts (lire en page suivante). C’est le cas aux numéros12 et 14 de la rue Ferrère, dont la plupart des planchers se sont écroulés sur cinq étages."...

2019_05_27_SO_Après_l'incendie_les_larmes