Comme toujours il faut une catastrophe d'envergure pour que les élus mesurent l'urgence de la situation. Faudra-t-il également un grand incendie sur notre territoire avec des pertes humaines pour que les autorités compétentes réalisent que la réorganisation des services d'incendie et de secours de notre pays n'est pas adaptée en particulier en zone rurale ?

Franceinfo du 22 avril 2019 

TRIBUNE. Après l'incendie de Notre-Dame de Paris, "l'état d'urgence patrimonial doit être déclaré" 

La destruction par les flammes d'une partie de la cathédrale a réveillé le débat autour du budget alloué pour restaurer et entretenir le patrimoine français. Dans une tribune publiée sur franceinfo.fr, plusieurs professionnels du secteur proposent de lancer un "plan d'urgence" pour soutenir ce secteur, en crise depuis de trop nombreuses années selon eux.

tribune après l'incendieNotre-Dame de Paris, ravagée par les flammes, le 15 avril 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)

"Après l'émotion, la colère. Une semaine après l'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, des professionnels du patrimoine appellent, dans une tribune publiée sur franceinfo.fr, à une mobilisation de tous les acteurs publics et privés pour financer la sauvegarde des joyaux culturels qu'ils défendent. Pour eux, l'élan de générosité en faveur de l'édifice parisien, et le mouvement de soutien à sa reconstruction, doit donner naissance à un "plan d'urgence patrimonial". Ils s'expriment ici librement.

Depuis des décennies, l'Etat se désengage politiquement et financièrement du patrimoine. A l'exception de projets emblématiques, les budgets qui y sont alloués – moins de 300 millions d'euros en 2018 – ne permettent même pas de maintenir l'état général du patrimoine français mais, tout au plus, de parer aux plus graves urgences, ou en tout cas aux urgences les plus médiatiques. Ce constat n'est ni nouveau – tous les spécialistes du patrimoine tirent la sonnette d'alarme, année après année, sans succès – ni inconnu du grand public : un simple échange au café du commerce confirme ce diagnostic. Le drame de Notre-Dame a permis le réveil des consciences patrimoniales, et place la France, aux yeux du monde, face à ses responsabilités. 

Il aura fallu une catastrophe d'envergure internationale pour que nos élus mesurent l'urgence de la situation ! Les signataires de la tribune"...

2019_04_22_Franceinfo_Tribune_Après_l'incendie_de_Notre_Dame_de_Paris_l'état_d'urgence_patrimonial_doit_être_déclaré