Sud-Ouest du 20 avril 2019 

Face à l’érosion, des constructions temporaires 

LACANAU Pour ne pas figer son front de mer menacé par l‘érosion, la commune autorise désormais les édifications réversibles. Explications

face à l'érosion

"Comment se projeter dans l’avenir, continuer de développer des projets et entretenir l’activité économique d’une station balnéaire très fréquentée, lorsqu’il faut, dans le même temps, envisager des scénarios condamnant une partie de l’urbanisation existante ? C’est, en résumé, la situation à laquelle doit faire face Lacanau-Océan. 

Depuis les tempêtes de l’hiver 2013-2014, qui avaient eu pour conséquence de détruire une bonne partie des dunes et des défenses anti-érosion de la station, les élus se sont retrouvés face à cette problématique prégnante, devant aussi tenir compte de la forte inquiétude du milieu économique local. 

Aujourd’hui, une réponse a été trouvée dans les prescriptions d’un Plan local d’urbanisme (PLU), qui a été définitivement adopté au printemps 2018, après que le Tribunal administratif a estimé ce PLU compatible avec le Schéma de cohérence territoriale (Scot) des Lacs médocains et rejeté les recours intentés pour l’annuler."...

2019_04_20_SO_Face_à_l'érosion_des_constructions_temporaires