Sud-Ouest du 18 avril 2019 

Kétoprofène, ibuprofène : des risques de complications infectieuses graves

ibuprofèneSelon l'Agence du médicament, il faut privilégier le paracétamol en cas de douleur et/ou de fièvre. LOIC VENANCE / AFP 

"L’Agence du médicament appelle à la "vigilance" au sujet de ces médicaments qui sont parmi les plus vendus en France. 

Kétoprofène et ibuprofène, les deux médicaments anti-inflammatoires les plus vendus et que l’on prend parfois sans précaution en cas de fièvre avec maux de tête ou de gorge, pourraient favoriser des complications infectieuses graves, alerte l’Agence du médicament. Selon les résultats d’une enquête, "en 18 ans, de 2000 à 2018, 337 cas de complications infectieuses dont 32 décès ont été répertoriés pour l’ibuprofène et 46 cas dont dix décès avec le kétoprofène", explique le Dr Philippe Vella, directeur des médicaments antalgiques à l’ANSM."...

2019_04_18_SO_Kétoprofène_ibuprofène_des_risques_de_complications_infectieuses_graves