L'Est Républicain du 26 mars 2019 

« Malaise » aux urgences de l'hôpital de Pontarlier : les infirmières appellent à manifester 

Le mouvement initié en janvier dernier par l’équipe paramédicale des urgences de l’hôpital de Pontarlier se poursuit. Outre les distributions de tracts prévues tout au long de la semaine, une manifestation est programmée samedi 30 mars au centre-ville, en association avec le service psychiatrie.

malaiseLe mouvement initié le 17 janvier dernier par l’équipe paramédicale des urgences de Pontarlier se poursuit. Une manifestation est programmée samedi 30 mars au centre-ville. Photo ER /Bertrand JOLIOT 

"« On n’obtient toujours pas gain de cause. » Aurore Maradan, infirmière et déléguée du personnel (CGT), entend maintenir la pression. Le mouvement initié le 17 janvier dernier par l’équipe paramédicale des urgences de Pontarlier se poursuit. Outre les distributions de tracts prévues tout au long de la semaine, une manifestation est programmée samedi 30 mars au centre-ville, en association avec le service psychiatrie. Un mot d’ordre : « Tous concernés, tous en danger. » 

Côté revendications, Aurore Maradan précise : « Nos priorités sont un poste de brancardier supplémentaire la nuit, et une infirmière d’accueil et d’orientation, la nuit également. On demande plus de monde pour mieux travailler, mieux accueillir les patients et éviter ainsi qu’ils attendent des heures sur les brancards. » Une nécessité, poursuit-elle, lorsque l’on sait que les patients attendent en moyenne entre 5 à 6 heures dans le service."...

2019_03_26_L'Est_Républicain_Malaise_aux_urgences_de_l'hôpital_de_Pontarlier_les_infirmières_appellent_à_manifester