Les Echos.fr du 18 mars 2019 

Saturation des urgences : et si l'on essayait la télémédecine ?

saturation des urgences 19Une coordination entre médecine de ville et hôpital est vitale pour la préservation du niveau de qualité de prise en charge offerte aux patients. - PFG/Sipa 

"LE CERCLE/TRIBUNE - Le déploiement de la médecine à distance est une piste à explorer pour soulager les services d'urgence des hôpitaux, à bout de souffle. 

Le projet de loi de réforme de la santé, en débat depuis ce lundi à l'Assemblée nationale, alimente trois ambitions : moderniser et numériser notre système de santé, mieux structurer les relations entre professionnels de santé et leur organisation, et territorialiser davantage la structure de l'offre de soins. Ce chantier de transformation intervient dans un contexte tendu marqué par la difficulté d'accès aux soins, la progression des déserts médicaux et l'engorgement croissant des urgences. 

Chaque année, le bilan qui est dressé du fonctionnement des services des urgences est marqué par la même conclusion : leur surfréquentation se traduit par des temps d'attente éprouvants pour les patients et par un épuisement des personnels soignants. Le diagnostic qui est dressé cette année par la Cour des comptes, dans  son rapport paru le 6 février dernier, est à cet égard sans appel : « le système actuel semble à bout de souffle »."...

2019_03_18_Les_Echos_Saturation_des_urgences_et_si_l'on_essayait_la_télémédecine