Sud-Ouest du 7 mars 2019 

Caudrot : La chasse aux reines ouverte

la chasse aux reines70% des nids de frelons asiatiques se trouvent, non pas dans les arbres, mais entre sols et toitures. ARCHIVES AFAV 

À l’image des autres communes du secteur, Caudrot n’est pas épargnée par les frelons asiatiques. Il y a trois ans, la municipalité a décidé de s’attaquer à ce fléau. 

Roger Nette, le premier adjoint au maire, a eu l’idée de mettre en place un concours pour motiver ses concitoyens à piéger les insectes indésirables. Les meilleurs piégeurs se sont vus récompensés par des lots de vin.

Des conférences ont été organisées pour familiariser le public avec cette espèce de frelons. Des pièges ont été distribués. Ainsi des centaines de frelons ont été éliminées.

L’opération piégeage vient de recommencer en mettant à des dispositions gratuitement des pièges. Ceux-ci sont disponibles en mairie. 

Mauvaises surprises 

« Il y a deux périodes fastes pour le piégeage. De la mi-février jusqu’à la mi-avril et de la mi-octobre à début décembre. Le piégeage printanier est très important car c’est à ce moment-là que l’on capture les reines. Elles sortent de l’hibernation pour commencer à construire les nids et se reproduire. Au bout d’un moment ce sont des milliers d’individus qu’ils contiennent. Le fait de piéger va ralentir la propagation », explique Roger Nette. 

Malheureusement les insectes continuent à proliférer, donc les élus encouragent la population à poursuivre ses efforts. « Le frelon asiatique peut piquer jusqu’à sept fois de suite, ce qui peut entraîner de graves conséquences quand ce n’est pas pire. Il peut également venir de loin, puisque parcourir 70 kilomètres dans une journée ne lui fait pas peur. Il faut savoir que seulement 30 % des nids sont dans les arbres et que le reste se trouve entre le sol et les toitures. Attention aux mauvaises surprises », prévient l’élu.