Une formation qui n'a lieu que tous les 3 ans mais qui ne vaudra jamais une expérience acquise sur le terrain. Il ne s'agit que de simulations, malheureusement, la nature ne se comporte pas toujours comme dans un scénario. Les simulations ne retranscriront jamais les conditions réelles auxquelles les hommes de terrain doivent faire face (chaleur, vent troubillonnant, inflammation de l'essence térébenthine dégagée par la végétation, épuisement...).

Dans une simulation, on pourra perdre un combat, mais dans la réalité cela aura des conséquences dramatiques et les pertes ne pourront être effacées par un "GAME OVER".

Franceinfo du 13 février 2019 

Pompiers de la Dordogne : une indispensable formation

pompiers de la DordogneElsa Arnould 

Tous les trois ans, les officiers sapeurs-pompiers de la Dordogne suivent une formation obligatoire de maintien des acquis. L'occasion pour eux de revoir leurs fondamentaux, notamment en matière de gestion des feux de forêt. 

Le risque de feux de forêt est élevé en Dordogne ; c'est d'ailleurs le troisième département le plus boisé de France. Pour se préparer à ces menaces d'incendies, les pompiers périgourdins suivent actuellement un stage de maintien des acquis. Une remise à niveau obligatoire, qui a lieu tous les trois ans dans leur centre de formation de Savignac-les-Églises.

Une formation virtuelle, qui se déroule dans les conditions du réel. Derrière leurs ordinateurs, les sapeurs-pompiers interviennent sur un feu de forêt. Demander des renforts, signaler des obstacles, communiquer avec le pilote du canadair... les pompiers sont testés, afin d'être opérationnel le moment venu.

pompiers de la Dordogne 2Un simulateur de canadair. / © Elsa Arnould

pompiers de la dordogne 3Elsa Arnould 

Pour Jean-Christophe Chabrol, 33 ans de métier, cette formation est indispensable: "Ça nous permet de nous remémorer les fondamentaux. Par exemple, revoir les nombreuses manipulations de radio à effectuer."